Chloé Morin, politologue associée à la fondation Jean Jaurès, spécialiste de l'opinion publique, et Jérôme Jaffré, directeur du Cécop, sont les invités de «Questions Politiques» ce dimanche. Une émission présentée par Ali Baddou avec Carine Bécard, Solenn de Royer et Nathalie Saint-Cricq.

Jérôme Jaffré et Chloé Morin invités de Questions politiques
Jérôme Jaffré et Chloé Morin invités de Questions politiques © Radio France

Pour la politologue Chloé Morin, "2020 est une année impensable et illisible" et Jérôme Jaffré parle "d’une remise à zéro pour Emmanuel Macron, et pour les rapports entre Français et la politique, ça ouvre le jeu pour les années à venir". 

Concernant la mise à l'isolement du président de la République, atteint par la Covid-19, "cela pose une question de mots, car nous avons le président est à la lanterne et le pouvoir est à l’isolement"  dit Jérôme Jaffré. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour l'avenir, et la prochaine présidentielle, Chloé Morin, rappelle que "quand on demande aux Français qui ils verraient comme prochain président, leur meilleur choix , Edouard Philippe, n’excède pas 33% , ça témoigne du rejet de l’ensemble de la classe politique". Elle souligne la crise démocratique de la France, pays où la popularité du président élu est faible, au regard de celle des autres responsables européens. 

Interrogé sur l'annonce d'un référendum sur le climat, Jérôme Jaffré, estime qu'"on n'ira pas au bout". "Le succès est dans l’annonce, le piège il est dressé pour la droite et le sénat, le risque pour le président, c’est l’exécution. Il y a le risque de l’abstention massive, pour le président c’est une gifle avant la présidentielle.  Mon hypothèse c’est qu’on n'ira pas jusqu’’au bout."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les invités
  • Chloé Morinpolitologue associée à la fondation Jean Jaurès, spécialiste de l'opinion publique
  • Jérôme Jaffrédirecteur du Centre d’études et de connaissances sur l’opinion publique (CECOP)
L'équipe