Thierry Mariani, ancien ministre, candidat RN aux élections européennes, est l’invité de « Questions Politiques » ce dimanche. Une émission présentée par Ali Baddou avec Carine Bécard (France Inter), Françoise Fressoz (Le Monde) et Nathalie Saint-Cricq (France Télévisions).

Thierry Mariani lors d'un meeting Rassemblement National en janvier
Thierry Mariani lors d'un meeting Rassemblement National en janvier © AFP / Clement MAHOUDEAU / AFP

eDeAncien ministre de Nicolas Sarkozy, Thierry Mariani, qui a récemment quitté le parti Les Républicains, a défendu son investiture sous l'étiquette du Rassemblement national pour les élections européennes. Pour l'ex-LR, la position de Marine Le Pen sur l'Europe a changé et lui qui, par le passé, était un opposant du Front national, estime aujourd'hui ne pas avoir rejoint un parti d'extrême-droite.

Pour preuve, Thierry Mariani compare les positions politiques de LR et de RN. Des positions "cohérentes" qui permettraient une alliance entre les deux partis pour l'emporter aux européennes.

Dans cette hypothèse, Thierry Mariani serait-il d'accord pour suivre François-Xavier Bellamy, tête de liste LR pour les élections européennes du 26 mai prochain ? S'il dit apprécier le "personnage", Thierry Mariani déplore une liste LR qui reste "identique", à savoir mélangeant des sensibilités politiques trop différentes pour rassembler.

D'opposant du FN à allié du RN, la trajectoire politique de Thierry Mariani

"On aurait pu éviter" le désordre du 18e rassemblement des "gilets jaunes"

Thierry Mariani a désapprouvé le recours à l'armée lors du 19e samedi de manifestation des "gilets jaunes", une mesure excessive selon l'ancien député.

Lui accuse le gouvernement d'avoir profité des débordements occasionnés par des "black-blocs" pour discréditer le mouvement des "gilets jaunes" en tardant à réagir pour assurer la bonne tenue des manifestations.

Les invités
  • Thierry MarianiAncien député LR, candidat aux élections européennes sur la liste du Rassemblement national
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.