Franck Riester, député LR de Seine-et-Marne et Matthias Fekl, ancien ministre de François Hollande sont les invités de Questions Politiques ce dimanche.

Matthias Fekl (à gauche) et Franck Riester (à droite) sur le plateau de Questions politiques
Matthias Fekl (à gauche) et Franck Riester (à droite) sur le plateau de Questions politiques © Radio France / Captures d'écran

A droite comme à gauche, l'heure est à la reconstruction.

Notre premier invité ce dimanche, Franck Riester, est longuement revenu sur son souhait de travailler avec la majorité. Alors qu'à droite, un groupe LR, "Les Constructifs", se distingue à l'Assemblée nationale, Franck Riester assure que son ambition est de donner une impulsion positive au travail de la majorité présidentielle, tout en se sentant libre de s'opposer aux textes avec lesquels le groupe serait en désaccord. Mais pas, comme il le pressent chez Les Républicains, une opposition systématique.

Cette scission en deux lignes au sein du même parti pose la question de la réunion, au sein de l'étiquette LR, de différentes sensibilités. Franck Riester espère que les siens sauront se remettre en question pour ne pas connaître un destin similaire au Parti socialiste.

Franck Riester, ministrable mais...

Le député LR, qui s'est dit déçu de ne pas prendre part au gouvernement fraîchement remanié, a pourtant tout pour être ministre. Son portrait, dressé par Carine Bécard, le montre à plusieurs reprises.

► REVOIR | Franck Riester au micro de Nicolas Demorand

A gauche, le PS qui ne conservé qu'une poignée de sièges à l'Assemblée nationale doit se positionner pour occuper de nouveau le terrain, entre le libéralisme de la République en Marche et les valeurs de la France insoumise.

Matthoas Fekl, battu aux législatives, est revenu sur le rôle que doit jouer la gauche face à la majorité présidentielle. Lui l'affirme, il ne faut pas voter la confiance au gouvernement.

L'ancien ministre de François Hollande a notamment critiqué la nomination de Richard Ferrand à la tête du groupe de la REM dans l'hémicycle. Un mauvais signal, selon lui, pour les débuts législatifs du mouvement qui a conduit à l'élection d'Emmanuel Macron.

Matthias Fekl, éternel remplaçant

Dans le portrait de notre invité, Carine Bécard a pointé la discrétion du socialiste, qui lui vaut toujours d'être nommé pour venir remplacer un sortant.

► REVOIR | Matthias Fekl au micro de Nicolas Demorand

Le zapping politique

Que s'est-il passé cette semaine dans la vie politique ? Un remaniement technique devenu remaniement majeur, avec le départ de quatre ministres pour des affaires. Laurence Peuron retrace l'actualité politique caniculaire post législatives.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.