Yaël Braun-Pivet, présidente LREM de la commission des Lois de l'Assemblée nationale, députée des Yvelines, est l’invitée de « Questions Politiques » ce dimanche. Une émission présentée par Ali Baddou avec Carine bécard (France Inter), Françoise Fressoz (Le Monde) et Nathalie Saint-Cricq (France Télévisions).

Yaël Braun-Pivet évoque le projet de loi de Sécurité globale, et particulièrement son article 24 sur la diffusion des images des forces de l'ordre. "Nous sommes vigilants pour nos libertés, droits, nos institutions. Il n’est pas question de s’attaquer à nos libertés,  il faut que nous en soyons tous les gardiens" estime-t-elle. Elle rappelle que pour l'heure, "l’article 24 n’est pas en application. C’est une loi en construction. Il y a une navette parlementaire. C'est un travail en construction. Nous ne devons pas avoir les oreilles fermées et nous dire qu’on a tout juste tout bon. Je ne connais que peu de textes et d’articles qui n’ont pas été modifiés". Pour elle l’objectif de cet article c'est que "l’on protège les forces de l’ordre de la vindicte des réseaux sociaux", mais ajoute-t-elle, "je vois bien, et je l'entends, que ce que nous avons proposé et voté n'est pas satisfaisant, donc évidemment qu'il faut revoir notre copie."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Après avoir manifesté son désaccord sur la création d'une commission indépendante pour rédiger l'article 24, Yaël Braun-Pivet dit "je ne suis fermée à rien" quand on l'interroge sur le fait de modifier et ou d'insérer cet article dans un autre dispositif, autrement ou plus tard. "Il nous est arrivé de supprimer ou modifier des articles. La loi est en construction". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

La présidente de la commission des lois à l'Assemblée nationale rappelle les fondements de l'article 24 : "ce n’est pas le fait de filmer mais celui de diffuser qui est visé. Et pour l’élément intentionnel, c’est le but manifeste de nuire à un policier, à son intégrité physique ou psychique, sans préjuger de la liberté d’informer, qui est visé".

"Il n’était pas question qu’on affecte cette liberté d’informer"

Les images de l'arrestation du producteur Michel Zecler, auraient pu "être montrées", car elles ont un "effet d'information", selon la députée. Cette vidéo "aurait pu être diffusée sur les réseaux sociaux" si l'article 24 était déjà en vigueur. 

Quant aux propos d'Emmanuel Macron, à ce sujet, elle considère que ces paroles "sont justes et indispensables. Elles sont venues au bon moment et tout le monde les a entendues."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le portrait de Yaël Braun-Pivet

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

  • Légende du visuel principal: Yaël Braun-Pivet © AFP / JACQUES DEMARTHON / AFP
Les invités
  • Yaël Braun-Pivetprésidente LREM de la commission des Lois de l'Assemblée nationale, députée des Yvelines
L'équipe