Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste, est l’invité de « Questions Politiques » ce dimanche. Une émission présentée par Thomas Snegaroff avec Carine Bécard (France Inter), Jeff Wittenberg (France TV), Françoise Fressoz (Le Monde) et Alexandra Bensaid (France Inter).

La candidature d'Anne Hidalgo ira-t-elle jusqu'au bout ? Le Premier secrétaire du Parti socialiste y croit. "Tout est possible", souligne Olivier Faure sur le plateau de "Questions Politiques" ce dimanche. Pour le moment la campagne patine mais "quand les Françaises et les Français se poseront la question de savoir qui peut les diriger, le pari que je fais et auquel je crois profondément, c'est qu'ils se tourneront vers des offres crédibles, sérieuses, avec une expérience et Anne Hidalgo est cette personne", explique-t-il.

Invité à répondre aux critiques sur la désunion et sur la faiblesse des candidatures à gauche, formulées notamment par l'ancien président socialiste François Hollande, Olivier Faure tient à rappeler que "nous avons travaillé semaines après semaines et je regrette que les observateurs avisés ne le reconnaissent pas".

A la question d'une union à gauche justement, le Premier secrétaire du PS répond qu'il a toujours cherché à rassembler et que "la seule façon de faire l'union quand on veut vraiment la faire, c'est un contrat de coalition".

De premières propositions pour tenter de relancer la campagne

En attendant, la candidate socialiste continue sa campagne. Elle a présenté samedi à Lille les premières trajectoires de son programme. Olivier Faure en a précisé certaines, comme l'égalité de salaire entre les femmes et les hommes : "Le salaire n'est pas le même à compétences égales et à niveau égal, ce n'est plus supportable donc il faut avancer encore et elle s'est engagée à une loi de programmation sur cinq pour rattraper le niveau de salaire", a expliqué le Premier secrétaire du PS. 

Le droit de vote à 16 ans et le droit de vote des étrangers aux élections locales sont également en projet, de même qu'un renforcement de la représentation des salariés dans l'entreprise ou encore que la question du référendum et de la place de la parole des citoyens dans la démocratie.

  • Légende du visuel principal: Olivier Faure © Radio France /
Les invités
  • Olivier FaureDéputé de Seine-et-Marne, Premier secrétaire du Parti socialiste
L'équipe