Jean Marais
Jean Marais © Radio France

Nous sommes en 1968, Jean Marais a tourné le dos au cinéma depuis quelques mois. En effet, Il avait connu à nouveau le succès avec la série des Fantômas (1964-1966) dans lesquels il joue le double-rôle du journaliste Fandor et de Fantômas. Mais bien que le public afflue dans les salles et que le nombre d'entrées s'envole, l'acteur estime que ces films n'ont pas le prestige de ceux qu'il avait tournés au cours de la décennie précédente. De plus, après avoir été contraint de partager la vedette avec Bourvil, le voilà désormais presque relégué au rang de "premier second rôle" par Louis de Funès, qui interprète le rôle du commissaire Juve. Il décide alors que le cinéma, c'est fini pour lui et retourne à ses premières amours, le théâtre.Cette année-là, il joue Le Disciple du Diable de George Bernard Shaw, adapté par Jean Cocteau, dont il signe la mise en scène, les décors et les costumes au Théâtre de Paris. Un pari ambitieux qui ne connaîtra qu'un succès d'estime. Les représentations cessent au bout de deux mois.En 1970, Jacques Demy offrira à Jean Marais son dernier grand rôle au cinéma dansPeau d'Âne .

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.