Simone Signoret - 1966
Simone Signoret - 1966 © Maxppp

Le 19 novembre 1973, Jacques Chancel reçoit Simone Signoret. Elle a tourné avec les plus grands, Ophüls, Carné, Becker, Clément Costa Gavras, Kramer, Lumet. Elle a été "oscarisée", vient d'enchaîner Le Chat avec Gabin (pour lequel elle a été récompensée à Berlin) et La Veuve Couderc avec Delon, tous les deux réalisés par Pierre Granier-Deferre et Les Granges Brûlées de Jean Chapot, à nouveau avec Delon. En ce début des année 1970, Simone Signoret est un monstre sacré. Elle assume son âge, son physique qui a évolué, ses choix, et revendique cette liberté, et s'apprête à commencer la rédaction deLa nostalgie n’est plus ce qu’elle était , autobiographie parue aux Éditions du Seuil en 1975.

Je n'ai peur ni de mon âge, ni de mes rôles

►►► POUR ALLER + LOIN

> L'atelier fantôme par Vincent Josse

> Comme on nous parle par Pascale Clark - Simone Signoret par Catherine Allégret

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.