Joe Dassin, été 1980
Joe Dassin, été 1980 © MaxPPP

Le 27 décembre 1971, Jacques Chancel recevait le plus français des chanteurs américains, à moins que ce ne soit l'inverse : Joe Dassin .

On peut dire que je suis français de cœur avec un passeport américain

Né à New York, il est le fils du réalisateur Jules Dassin et de la violoniste Béatrice Launer . Joe Dassin ne se destinait pas à la chanson mais à l'ethnologie...

Un léger strabisme et un sourire charmeur l'ont probablement aidé à conquérir ses fans. Mais ce sont surtout les chansons, véritables tubes, qui vont le faire entrer au patrimoine national de la chanson française. Le grand public fredonne ses succès depuis le milieu des années 1960 : Bip-Bip, Guantanamera, Les Dalton, Marie-Jeanne, La Bande à Bonnot , Siffler sur la colline, Le Petit pain au chocolat ou encore Les Champs-Élysées.

Je n'avais du tout envie de faire un succès qui ne voudrait rien dire du tout, en profitant d'un nom ou d'un titre

Cette année 1971 n'a pas été la plus faste et elle marque une période artistique difficile. Si son dernier album, La Fleur aux dents , s'est bien vendu, il n'est pas de même pour les singles comme L'équipe à Jojo . Alors il se tourne vers l'Allemagne où il ré-enregistre ses succès en version germanique. Il devra attendre 1974 pour renouer avec un vrai succès et la chanson Si tu t'appelles mélancolie .

Allez plus loin :

►►► Vous avez dit français : Joe Dassin

►►► Pop and Co : l'été indien

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.