René Goscinny a laissé peu de grands entretiens. Ici, nous sommes le 18 février 1972 et il est l'invité de Jacques Chancel.

René Goscinny et Maurice de Bevere dit Morris en 1951
René Goscinny et Maurice de Bevere dit Morris en 1951 © Maxppp / EFE/newscom
René Goscinny
René Goscinny © Peters, Hans / Anefo — Nationaal Archief Fotocollectie Anefo (cropped) Nationaal Archief, Den Haag, Rijksfotoarchief: Fotocollec

Lorsque René Goscinny est accueilli dansRadioscopie , il a 45 ans et dirige la revuePilote . En octobre 1959, avec Albert Uderzo , il a créé le personnage d'Astérix.

Dans cet entretien, à quelques mois de la sortie de l'album Le Devin qui va se vendre à 1,3 million d'exemplaires, il explique que les deux auteurs n'avaient absolument pas imaginé le succès planétaire de leurs héros.

Ils avaient juste "le désir de faire rire " !

Astérix a failli ne pas naître : la première idée de Goscinny et d'Uderzo était de moderniser Le Roman de renart . Mais comme ils ont eu vent d'un projet similaire, ils ont cherché une autre piste...

Dans cet interview, il revient sur la nécessité de s'amuser lui-même pour pouvoir faire rire les autres, sur l'image de la bande dessinée, sa vocation de romancier, sa relation avec Albert Uderzo, leur façon de travailler ensemble, sa méthode, et choisit une chanson de Guy Béart...

Politiquement, il précise qu'il aime avant tout être libre, et s'explique sur la place des femmes dans Astérix et Obélix.

Le sanglier - Dans l''exposition Astérix à Alésia du mythe à la réalité
Le sanglier - Dans l''exposition Astérix à Alésia du mythe à la réalité © AD/France Inter

► ALLER + LOIN :

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.