Regards sur les médias, par Alexandra Ackoun

Grosse frayeur cette semaine après l'arrestation en Turquie du photojournaliste indépendant Mathias Depardon

Parti immortaliser les bords du Tigre et de l'Euphrate pour le magazine américain National Geographic, dans le sud est du pays, il a été arrêté lundi, a passé 30 heures en garde à vue avant d'être transféré dans un centre dépendant de la direction des affaires migratoires à Gaziantep. Le motif ? Pas très clair sur le moment mais pendant sa retenue, les autorités turques sont allées scruter tout ce que le français avait posté sur les réseaux sociaux. Et au final, Mathias Depardon s'est retrouvé soupçonné de propagande d'une organisation terroriste.

Un prétexte désormais très classique en Turquie explique Olivier Bertrand, journaliste pour le site d'information Les Jours : lui aussi a été arrêté lors d'une de ses reportages, c'était en novembre dernier, dans la même région que Mathias Depardon.

Témoigner : Mathias Depardon en aura sans doute bientôt l'occasion : on a appris jeudi soir sa prochaine expulsion de Turquie.

Beau succès lundi dernier pour TF1 avec la diffusion du documentaire Emmanuel Macron, les coulisses d'une victoire

Un documentaire assez hagiographique quand-même qui a réuni 4,4 millions de téléspectateurs en moyenne, avec un pic à 5 millions. Et une séquence déjà culte, celle du cordon bleu avec le menu enfant (c'est vrai que ça ne fait pas très président).

Mais la vraie vedette de ce documentaire, c'est Sibeth NDiaye, la conseillère en communication d'Emmanuel Macron, en charge des relations avec la presse. Cette mère de famille de 37 ans crève littéralement l'écran, surtout quand elle pousse des coups de gueule contre les journalistes.

En quelques minutes, Sibeth NDiaye est devenue une star sur Twitter. Beaucoup la comparant à Olivia Pope, personnage principal de la série américaine "Scandale", chargé de gérer les situations des crises à la Maison Blanche.

Fera-t-elle de même à l'Elysée? On devrait le savoir très prochainement.

C'est officiel, Patrick Cohen quitte France Inter pour Europe 1

Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek ont bien tenté de le retenir avec une chanson, mais rien n'y a fait. PatCo s'en va. Le 7/9, à la rentrée, sera repris par un duo de choc : Lea Salamé/Nicolas Demorand. Quant à Patrick, on lui souhaite bonne route.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.