La grève à I-Télé touche enfin à sa fin. Jamais depuis 1968 un conflit dans l'audiovisuel n'aura été aussi long...

31 jours de mobilisation... Tout ça pour quoi? Pour pas grand chose j'ai envie de vous dire.

Un protocole d'accord a finalement été signé avec la direction, mais Jean-Marc Morandini, toujours mis en examen pour corruption de mineurs aggravée, reste sur la chaîne.

Serge Nedjar, bras armé de Vinvent Bolloré, surnommé "général tapioca" lorsqu'il était à VSD, a été conforté dans son poste de directeur de la chaîne ET de la rédaction.

Un numéro 2 sera cependant nommé.

Une charte éthique sera également mise en place dans les prochains mois. La loi Bloche, qui vient d'être promulguée, rendra de toutes les façons cette charte obligatoire dans toutes les rédactions le 1er juillet.

Mercredi, ce sont des salariés aux yeux rougis qui sont sortis de leur ultime assemblée générale...

Dans l'assemblée, beaucoup d'émotion... car ils ont été nombreux mercredi à annoncer leur départ... Au moins 35 journalistes sur 120 cartes de presse. Et c'est loin d'être fin, la direction donne jusqu'au 23 décembre pour se décider. "C'est une hécatombe, tous les étages de la fusée sont impactés" lâche un grand reporter.

La personnalité de la semaine : Olivier Bertrand, journaliste du site d'information "Les jours" :

Depuis des mois le journaliste s'intéresse à la bascule que connaît la Turquie depuis le coup d'état manqué du 15 juillet dernier. En reportage dans le sud du pays, Olivier Bertrand a été arrêté vendredi de la semaine dernière pour être relâché 60h plus tard.

Le récit complet de cette aventure est à lire sur lesjours.fr

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.