"Regard sur les médias" et un 2ème round pour LCI cette semaine devant le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel :Deuxième round ou plutôt round de la dernière chance pour tenter d'obtenir un passage sur la TNT gratuite. Le CSA a déjà dit NON au groupe TF1. Mais ça c'était avant que la décision ne soit cassée par le conseil d'Etat, pour vice de procédure. Pour tenter de convaincre, cette fois-ci, l'état major de TF1 a changé de stratégie. LCI sera, c'est promis, l'anti-BFM TV. Autrement dit, ne vous inquiétez pas, il n'y aura pas trop de chaînes d'info, elles ne se marcheront pas sur les pieds. C'est en tous cas ce qu'a suggéré aux sages Catherine Nayl, directrice général adjointe de TF1, en charge de l'information. Réponse du CSA avant la fin de l'année.D'ici là, le CSA va s'attaquer à un autre dossier, Canal Plus :C'est une première : Vincent Bolloré, nouveau patron du groupe Canal, sera auditionné par le CSA jeudi prochain.Un rendez-vous pour "faire le tour de sa stratégie" paraît-il.Les membres du conseil devraient surtout lui demander des explications sur les récentes affaires de censures, dont on a beaucoup parlé dans la presse.

Pas de retour de la pub après 20h, une revedance qui augmentera du minimum syndical l'année prochaine.... Delphine Ernotte annonce la couleur : Ce sera donc un vaste plan d'économie pour la télévision publique. D'autant qu'il y a urgence à redresser les comptes, selon la présidente de France Télévisions.Fin 2016, le déficit devrait atteindre les 50 millions d'euros. Les futures poches d'économies ne sont pas encore connues mais Delphine Ernotte promet de ne pas toucher à l'emploi. Le sport en revanche devrait trinquer. Notamment les retransmissions de l'Euro 2016, croit savoir le journal le Monde.

Ce devait être la nouvelle grande télé-réalité de M6. "The apprentice - Qui décrochera le job" est une catastrophe industrielle :Cela s'appelle un énorme flop, une déculotée. Après seulement deux épisodes "The apprentice" ne sera plus à l'antenne mercredi prochain. M6 arrête les frais. Les audiences sont une catastrophe. A peine un million de téléspectateurs en prime la semaine dernière. Même Arte a fait mieux ce soir-là! C'est dire l'intérêt des téléspectateur pour ce concept adapté des Etats Unis par Endemol. Mercredi dernier, ils étaient à peine 890 000 devant leur poste. Preuve que les français ne sont pas prêts à tout accepter. Et surtout pas à voir des candidats se castagner pour un CDI. Plutôt rassurant, non?Côté presse écrite, L'Equipe fait sa révolution culturelle :Révolution qui passe par un journal à la taille divisé par deux. Exit le format broadshit, ce grand format qui existait depuis les débuts de l'Equipe il y a 70 ans. Depuis hier, le journal est passé au format tabloïd, celui de Libé et du Parisien Aujourd'hui en France. Voilà qui devrait faciliter la tâche au lecteur, estime Cyril Linette, directeur général du groupe l'Equipe. Sur tablettes et mobiles aussi la lecture devrait être plus facile. L'an passé, l'Equipe a vu sa diffusion papier reculer de 10% à près de 220 000 exemplaires par jour. Avec sa nouvelle formule, et surtout de grands évènements sportifs comme la coupe du monde de Rugby qui a débuté hier, elle vise 5 à 10% de mieux d'ici la fin de l'année.Quant au journal "Minute", la cour d'appel de Paris a confirmé sa condamnation :10 000 euros d'amende pour avoir osé comparer Christiane Taubira à un singe.En novembre 2013 souvenez-vous, l'hebdomadaire d'extrême droite titrait : " Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane". Une injure raciale des plus immondes.Le parquet général réclamait également 2 mois de prison avec sursuis.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.