Regard sur les médias avec un retour évidemment sur l'annulation de Marine Le Pen à "Des paroles et des actes" jeudi soir sur France 2 :Une séquence médiatique qu'on a suivit comme un feuilleton sur plus de 24h avec notamment l'intervention du CSA mercredi soir pour dire que les règles relatives au pluralisme politique en période électorale n'étaient pas encore entrées en vigueur mais que si, quand-même, on pouvait laisser la place à une expression contradictoire, ce serait mieux... D'où l'invitation finalement de Xavier Bertrand et de Pierre de Saintaignon, en plus, qui a tout fait capoter puisque Marine Le pen a refusé le nouveau dispositif... Un vrai camouflé pour France 2, où de nombreuses voix en interne, s'étaient élevées depuis plusieurs jours contre cette invitation à la n°1 du Front National, accusant la chaîne de vouloir, à tout prix, faire de l'audience en l'invitant. Du coup, grand satisfaction du côté du Syndicat National des journalistes, lorsque Marine Le Pen a annulé. Dur, dur, en tous cas pour la crédibilité de l'émission qui en a pris un sacré coup.Et tout ce cafouillage soulève une autre question assez récurente : est-ce que les médias en font trop avec le front national?Le reste de l'actualité des médias, cette semaine, c'est aussi le Sénat, qui a adopté une proposition de loi visant à supprimer la publicité des programmes pour enfants sur le service public :Proposition portée par le sénateur écologiste André Gattolin. Contre l'avis du gouvernement, représenté mercredi soir au Sénat par la ministre de la culture Fleur Pellerin. Il n'empêche, le texte a bien été voté, pour le plus grande contentement d'André Gattolin.Cependant, supprimer la pub des programmes pour enfants représenterait un manque à gagner de 7 millions d'euros par an pour France Télévision, sa présidente Delphine Ernotte n'y est donc pas favorable. Pour entrer en vigeur le texte devra être adopté par l'Assemblée Nationale et là, honnêtement, vu que le gouvernement est contre, peu de chance que cela arrive.Bonne nouvelle pour le groupe Le Monde. 2015 sera l'année du retour des bénéfices :

Le Monde sort effectivement du rouge, pour la première fois depuis plus de 10 ans et après une politique de réduction des coûts drastique. Le groupe devrait dégager un bénéfice d'exploitation de 6 millions d'euros cette année.Charlie Hebdo de retour sur le net et en anglais s'il vous plaît!Le journal satirique est en effet de nouveau en ligne, avec un site mis à jour du lundi au vendredi... "On se repose le week-end pour emmerder Macron" peut-on y lire. Chaque jour un texte exclusif de la rédaction ainsi qu'un dessin. C'est bien plus que la version précédente, avant les attentats, qui ne proposait que la Une de l'hebdomadaire. Une partie du site est également maintenant traduite en anglais.Et puis ce cadeau de France Télévision aux fans de James Bond :Oui, avant la sortie de "Spectre", le nouvel opus des aventures de 007, France Télé lance une chaîne éphémère 100% James Bond. L'occasion de revoit 17 des 24 films de la saga. Attention ce ne sera pas de la video à la demande mais du flux. Chaque film sera diffusé 4 fois en vo sous titrée et vf via le pluzz ou sur le site france2/jamesbond.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.