13 jours de grève et toujours pas d'issue en vue...

Pas la plus petite avancée si ce n'est depuis le dépuis le début de la semaine le retrait de l'antenne de Jean-Marc Morandini. Une suspension plutôt car la direction de la chaîne d'info a annoncé qu'il reviendra dès la fin du conflit.

Pas de quoi apaiser les esprits puisque le retrait définitif de l'animateur mis en examen pour corruption de mineur aggravées est l'une des revendications des grévistes.

Ils réclament aussi

- l'adoption d'une charte éthique garantissant l'indépendance de la rédaction vis à vis de l'actionnaire principal, Vincent Bolloré

- un projet clair pour l'avenir d'i-Télé qui doit être rapprochée de Direct Matin, le gratuit de Vincent Bolloré

- et puis la nomination d'un directeur de la rédaction... Poste actuellement occupé par Serge Nedjar, directeur de la chaîne.

A tout cela, pour l'instant c'est niet! Ou plutôt silence radio... Depuis mercredi, les grévistes n'ont aucune nouvelle de leur direction.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.