Stéphane Duroy explore et questionne la mémoire d'une Europe marquée par deux guerres, tout comme l'effritement du rêve américain. Il expose "Again and again" au BAL à Paris.

Ecosse, 1980
Ecosse, 1980 © Stéphane Duroy

Stéphane Duroy

Portrait de Stéphane Duroy
Portrait de Stéphane Duroy © Aucun(e)

Stéphane Duroy :

A l’origine, la photographie est pour moi un antidote à l’ennui.

Eléments de parcours

D’abord photographe de presse, Stéphane Duroy s’est peu à peu éloigné des médias pour développer ses projets personnels qu’il finalise dans des livres et des expositions. Il photographie peu, avec une grande économie de moyens et un traitement subtil et sans effet de la couleur (qu’il mêle au noir et blanc) pour explorer une Europe du XXe siècle marquée par deux guerres atroces dont il questionne la mémoire.

Son parcours en Europe est marqué par une tonalité sourde, grave mais sans pathos, qui installe un temps d’où l’anecdote est absolument exclue pour laisser place à une forme de désolation. Poursuivant une approche à la fois documentaire et conceptuelle, son œuvre installe un constat désabusé sur le XXe siècle et ses conséquences contemporaines.

Il a exposé à la Filature de Mulhouse ses séries L’Europe du silence en 2000 et Unknown en 2005 ; en 2002, il a présenté à la Maison Européenne de la Photographie l’exposition Collapse. Il a notamment publié L’Europe du silence, 2000 (Filigranes Editions), Unknown, 2007 (Filigranes Editions), 1297, 2009 (Filigranes Editions), Distress, 2011 (Filigranes Editions), Geisterbild, 2012 (Filigranes Editions), Guardian of Time, 2012 (Only Photography).

Stéphane Duroy a rejoint l’agence Vu en 1986. Il est représenté par la galerie In Camera.

Il présente Again and again au Bal à Paris jusqu'au 9 avril 2017.

Fannie Escoulen

Fannie Escoulen
Fannie Escoulen © Aucun(e)

Eléments de parcours

Née en 1978 à Valence (France), Fannie Escoulen vit et travaille entre Marseille et Paris.

Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles en 2000, elle est commissaire d’exposition indépendante, spécialisée en photographie. Directrice adjointe du BAL à Paris depuis sa création en 2007 jusqu’en 2014, elle a notamment été commissaire de l’exposition d’Antoine d’Agata « Anticorps », (Fotomuseum La Haye, LE BAL Paris, Forma Milan, La Termica Malaga) et de l’exposition « Again and Again » de Stéphane Duroy, présentée au BAL de janvier à avril 2017. Elle prépare actuellement une importante exposition dédiée au travail de la photographe Anne-Marie Filaire, « Zone de sécurité temporaire », présentée au Mucem, Marseille (mars-mai 2017), ainsi qu’un projet sur la nouvelle scène photographique espagnole au Fotomuseum d’Anvers (février-juin 2017).

Directrice artistique du Prix Levallois pour la jeune création photographique internationale depuis 2015, elle collabore par ailleurs régulièrement avec des maisons d’éditions en tant que directrice éditoriale sur des projets d’ouvrages monographiques (Antoine d’Agata, Anne-Marie Filaire, Stéphane Duroy…).

Photos choisies

Stéphane Duroy :

Ce triptyque fait partie de mes toutes premières images, il raconte bien mon rapport à la photographie qui est pour moi un matériau vivant. Cette série d’image est très importante parce qu’elle touche au tabou de la mort, c’est une forme de transgression, une constante de mon travail.

Chios, Grèce, 1971 (Vue de l'installation au BAL, 2017)
Chios, Grèce, 1971 (Vue de l'installation au BAL, 2017) © Aucun(e)

Cette image est à mes yeux une photo essentielle sur la condition de la femme. J’ai re-photographié ce visage pour donner naissance à d’autres images.

Fannie Escoulen :

J’aime chez Stéphane cette relecture de son travail et cette remise en question permanente.

Ecosse, 1980
Ecosse, 1980 © Aucun(e)

Stéphane Duroy :

J’aime aller chercher l’intime chez le sujet que je photographie, mais sans lui demander… Ce qui fait de moi un photographe, c’est ma capacité à voler des images.

  • Vue de l'Installation au BAL, Photo choisie par Fannie Escoulen

Fannie Escoulen :

C’est une image de rue," arrachée", on y lit le désespoir de la Grande-Bretagne dans les années 80.

 Dublin, Irlande, 1980
Dublin, Irlande, 1980 © Aucun(e)
  • Vue du livre Geisterbild, coédité par Filigranes et Gwinzegal, il s'agit d'un livre qui raconte les 12 premières années du nazisme.
Geisterbild, 2012
Geisterbild, 2012 © Aucun(e)

Expositions

Stéphane DUROY Again and again
Du 6 janvier au 9 avril 2017
Au BAL, 6, Impasse de la Défense 75018 Paris

Le BAL présente Stéphane Duroy – Again and Again : une exposition consacrée au va-et-vient du photographe entre une Amérique désenchantée et les fantômes de la vieille Europe. Stéphane Duroy réalise pour la première fois au BAL une installation inédite conçue à partir de la matière de sa dernière série Unknown qu'il ne cesse de démanteler pour en révéler la dimension plastique. Pour une photographie en exil, embarquée toujours plus loin d'elle-même. Stéphane Duroy semble aujourd’hui poussé vers une pratique photographique emmenée toujours plus loin d'elle-même. Il se détache peu à peu de la photographie et met en place un autre processus de travail : collages, coupures de presse, photographies anonymes, peintures, ratures et déchirures... l’aidant à dépasser une surface photographique devenue trop pauvre à son goût.

Stéphane Duroy expose aussi à L' Espace photographique Leica 105-109 rue du Faubourg Saint-Honoré - 75008 Paris du 6 Janvier au 8 Avril 2017

Livres

L'essentiel des livres de Stéphane Duroy est paru aux Éditions Filigranes

L'émission Regardez voir est en partenariat avec l'élégant et intelligent magazine de la photographie Fisheye, à découvrir en kiosque ou ici

Regardez voir aussi

Anne-Marie Filaire: Zone de sécurité temporaire, Commissariat d'exposition: Fannie Escoulen. Du 4 mars au 29 mai 2017 au MUCEM, Fort Saint-Jean – Bâtiment Georges Henri Rivière

Programmation musicale

  • Hanni EL KHATIB: Come down (2017)

  • Klô PELGAG: Les ferrofluides fleurs (2016)

  • U2: Sunday bloody sunday
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.