Sarah Moon a accompagné le projet photographique de femmes en situation de grande précarité ou d’exclusion, aux côtés de l'association "100 voix". De cette rencontre sont nés une exposition et des Carnets de route.

Quand images et mots partent à la reconquête de l'estime de soi.

Sarah moon et brigitte patient
Sarah moon et brigitte patient © Fanny Leroy

.

Au début je leur dis de photographier ce qu’elles aiment et n’aiment pas, ce qu’elles observent. Photographier devient alors une façon de voir et de dire. Au fur et à mesure, se dessine le récit. Pour certaine c’est très rapide (qqs mois) pour d’autres c’est au terme de deux ans de travail que l’on a abouti à un carnet.

S Moon

Sarah Moon

sarah Moon autoportrait 2008
sarah Moon autoportrait 2008 © sarah Moon autoportrait 2008
  • Eléments de biographie

Née en 1941 à Vichy dans une famille juive elle doit quitter la France occupée et rejoint l'Angleterre où elle étudie le dessin dans une école d'art. Entre 1960 et 66 elle exerce le métier de mannequin professionnel et pénètre ainsi les coulisses de la mode. Sa renommée internationale débute en 1967, année de sa collaboration avec Cacharel. Elle commence à prendre des photographies en 1970. Des photos qu'elle compose alors émane une douceur pastel, faite de grain et de demi-teintes, qui sera sa marque de fabrique. En 1968, les books qu'elle réalise pour ses amies modèles retiennent l'attention de Robert Delpire, déjà éditeur de Robert Frank et de Henri Cartier-Bresson, qui deviendra son compagnon. Dès lors sa production photographique fera l'objet de parutions dans de nombreux magazines. Ses images prises dans des lieux incertains à une époque incertaine lui valent éloges et récompenses à Paris comme à Londres, New-York ou Tokyo.

En 1985, la disparition de son assistant et ami Mike Yavel est un grand choc. Ce sera aussi un tournant dans sa carrière puisqu'elle ne photographiera plus que pour elle-même : des photos sans commande, pour rien. En 1990 elle réalise avec "Mississipi One " son premier long métrage qu'elle qualifie elle-même de "conte de fées empoisonné". Parallèlement elle poursuit son travail de photographe et expose aux Rencontres Photographiques d’Arles en 1994.

En 1995, une rétrospective de son travail a lieu au Centre National de la Photographie de Paris et elle réalise Henri-Cartier Bresson, Point d'interrogation.

En 2002, elle expose au Musée d'Art Contemporain de Kyoto.

« J’ai l’impression de voir en noir et blanc mais parfois c’est la couleur qui s’impose comme pour les photos qui seront exposées à La Gacilly, (5 juin-30 sept 2015) »

S. Moon

.

"Le travail de Sarah Moon est un classique : référence dans l'histoire de la photographie de mode, elle a cependant créé un style et un univers qui dépassent les seuls territoires de la photographie appliquée. Elle est simplement une artiste dont l'oeuvre parle tout autant de la beauté que de la disparition... La photographie de Sarah Moon est proche des contes et de l'enfance : un émerveillement du monde toujours menacé par la perte..."

Didier Brousse

EXPOSITION

L’UNE ET L’AUTRE // CARNETS DE ROUTE

Photographies des ateliers dirigés par Sarah MOON et José CHIDLOVSKY

fait et cause
fait et cause © e / e

58 rue Quincampoix – 75004 Paris

du mardi 10 mars au samedi 25 avril

Vernissage exceptionnel le dimanche 8 mars 2015 de 17h à 20h A l’occasion de la Journée internationale de la femme

“L’Une et l’Autre” présente le travail de femmes qui sont parties à la recherche d’elles-mêmes. Elles ont en commun d’avoir eu à faire à une période de leur vie à plus fort qu’elles… la maladie, la souffrance insurmontable de la disparition d’une mère, d’un père ou d’un enfant, la trahison d’un être cher, les coups de parents à la dérive, la violence conjugale, le viol, l’exil, la détention.

Elles en sont sorties brisées et envahies par une meute de sentiments acharnée à les dépouiller de leur singularité. La perte de la confiance en soi s’est agrégée à celle de la confiance en l’autre, la fierté a abandonné la place pour la honte, le désarroi et le doute ont contribué à l’avènement d’un sentiment d’impuissance et de résignation. Toutes, un jour ou l’autre, ont connu la rue, non pas comme une artère qui donne un sens aux vies mais comme une prison à ciel ouvert dont on ne s’échappe pas et d’où le cours du temps s’est à tout jamais tari.

La réappropriation de l’image de soi est un enjeu décisif pour toute personne se trouvant en situation de grande précarité ou d’exclusion.

“L’Une et l’Autre” porte en elle le témoignage du pouvoir de la photo à modifier le regard sur soi et sur le monde de celui qui photographie. C’est aussi une leçon de vie.

.

carnets de route  L'une et l'autre
carnets de route L'une et l'autre © x / 100 voix

Le 8 mars 2013, l’exposition l’Une & l’Autre présentait les premiers travaux photographiques des participantes aux ateliers de récits photographiques animés par 100 Voix ! Deux ans après, paraît un objet unique tiré à 500 exemplaires des douze premiers numéros de la collection des Carnets de Route. La galerie Fait & Cause expose leurs auteures.Dirigés par Sarah Moon et José Chidlovsky ces ateliers sont ouverts aux victimes de l’exclusion accueillies par l’association Aurore.Tantôt l’une, tantôt l’autre, ces femmes blessées se réapproprient leur identité au fil de l’élaboration de leurs récits dont l’authenticité se révèle dans chacune de leurs photographies .

Photographies de :Bahia Aidli, Lyliie Berry, Aziza, Pénélope Bertrini, Caroline Chartrou, Florence Courtois, Rachida Essaydi, Magali Faucheux, Stéphanie Foucher, Kasia Grabowska, Salha Hamrouni, Huguette Jeanmichel, Sylvana Jegoux, Jocelyne, Blandine Lesur, Lydie, Nana N’Domatezo, Ioan Zlata, Bénédicte Ngobelle, Nelly Royer, Marie Rudnitska, Nadège Soumaré, Gabie Trancéa

Photos choisies par Sarah Moon et commentées au cours de l'émission:

  • Bahia Aidli

J'ai été innocente dans la forêt des loups

Bahia Aidli
Bahia Aidli © Bahia Aidli

Dans le carnet de Bahia Aidli on peut aussi lire ces mots:

"J'adore la femme libérée fière de l'être."

  • Marie Rudnitska
Marie Rusniska
Marie Rusniska © M Rudniska

"Je suis née et j'ai vécu longtemps à Nova Rudnia , un village proche de Tchernobyl, un village magnifique avant d'être irradié (...) Mes chers parents, j'ai quitté votre maison pour me retrouver désarmée dans la jungle d'un monde hostile sans avoir appris à me battre (...) Mon âme et mon coeur ont enormément souffert, mon corps s'est fondu dans son ombre...."

M. Rudnitska

LIVRES

sarah moon photopoche
sarah moon photopoche © actes sud

Depuis ses tout débuts, Sarah Moon n'a cessé de dire la fugacité de la beauté et la fragilité des illusions. Dans un style tout de délicatesse et d'invention, elle a signé quelques-unes des campagnes de publicité les plus créatives de ces dernières années, elle a fait les couvertures et les bonnes pages des plus importants magazines illustrés. Couronnée par le Grand prix national de la photographie, elle a aujourd'hui une œuvre très diversifiée que le cinéma vient encore enrichir.

.


Koudelka/ exils
Koudelka/ exils © x / Koudelka

La réédition revue et augmentée de l'un des plus beaux ouvrages de Josef Koudelka. Un voyage à travers l'Europe qui nous donne à voir un monde où le tragique côtoie le quotidien.

.

L'intégrale des trois volumes de la collection sur la démarche photographique des plus grands photographes contemporains, révélée par la lecture et l'observation de leurs planches-contact. Un des films de ce coffret est consacré à Sarah Moon et un autre à Koudelka.

Contacts arte dvd
Contacts arte dvd © arte dvd

Evénement(s) lié(s)

Vernissage "L'une et l'autre" le 8 mars

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.