Le collectif La Part des Femmes est une initiative lancée en août 2017 par la photographe et réalisatrice Marie Docher pour lutter contre l'invisibilité des femmes photographes. Pendant l'été, une lettre au Directeur des Rencontres d'Arles fut leur première action.

L’île sans rivages - Séries - 2013
L’île sans rivages - Séries - 2013 © Marie Docher

Marie Docher est photographe et réalisatrice. Elle milite pour la visibilité des femmes photographes.  Elle est à la tête du collectif " la part des femmes" qui s’est rassemblé pendant les Rencontres d’Arles en 2018 et a adressé une lettre au directeur des rencontres d’Arles  pour lui demander d’inclure plus de femmes dans sa programmation. La part des femmes, ce sont des photographes, des galeristes  des professeurs de photo... Ensemble,  ils construisent des outils pour que le public soit plus attentif à ce problème. A Paris Photo, en novembre dernier,  le collectif est intervenu au cours d’une journée consacrée à l’histoire  de la photographie sous les voutes du Grand Palais.

L'histoire de la photographie est toujours écrite par des hommes ce qui est problématique car cette histoire laisse croire qu'un photographe, c'est un homme, occidental, or la réalité de la production photographique est loin d'être celle ci.

- Marie Docher

Les femmes représentent 60% des diplômés d’écoles d’art mais 20% des artistes exposés en France. 10% des prix décernés dans le monde de l’art le sont à des femmes. 

En fait, on constate que quelque soit les mondes de l'art, c'est toujours  plus difficile pour les  femmes dans n'importe quel pays. La photographie n'échappe pas à la société et nous sommes, notamment en France, dans une société imprégnée de sexisme.

- Marie Docher

Marie Docher
Marie Docher / Erika Gentry

Pour aller plus loin 

La lettre au directeur des Rencontres d'Arles est ici.

Les rencontres de Marie Docher autour du thème : Ce que le genre fait à l'art 

Le site de Marie Docher

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.