Rediffusion de la rencontre autour de Doisneau (première diffusion en novembre 2014) agrémentée d'une découverte inédite, en fin d'émission

L’œuvre du photographeRobert Doisneau , avec l'historien de la photo et photographe Jean-Claude Gautrand.

Jc Gautrand
Jc Gautrand © fanny leroy

.

Jean-Claude Gautrand appartient à cette génération qui a milité pendant près de quarante ans pour la reconnaissance de la photographie d'auteur. Né en 1932, il est l’un des plus grands spécialistes français de la photographie et fut l'ami de Robert Doisneau.

Photographe professionnel depuis 1960, il s’est fait également un nom comme historien, journaliste et critique, grâce à de nombreuses publications. Il est l’auteur des livres Paris mon amour (1999), Robert Doisneau (2003), Brassaï (2004), Willy Ronis (2005) et Paris, Portrait d’une ville (2011) , tous parus chez TASCHEN.

Clémentine Deroudille, petite fille de Doisneau, évoque les souvenirs de son grand père.

C Deroudille et Brigitte Patient
C Deroudille et Brigitte Patient © fanny leroy

.

Saisir les gestes ordinaires de gens ordinaires dans des situations ordinaires ». R. Doisneau

Photos de Robert Doisneau

La voiture qui a fondu - Robert Doisneau - 1944
La voiture qui a fondu - Robert Doisneau - 1944 © MaxPPP
Mineur Lens 1945
Mineur Lens 1945 © Radio France

Derrière Doisneau l’humaniste et le joyeux il y a un homme qui saisit aussi une certaine gravité. C’est une image qui raconte l’humilité et la force de ces gens-là... "

Jean-Claude Gautrand

Photo commentée par Clémentine Déroudille :

La poterne des peupliers, 1932
La poterne des peupliers, 1932 © Radio France
Chez Gégène, Joinville-le-Pont, 1945
Chez Gégène, Joinville-le-Pont, 1945 © Radio France
Espace ludique Résidence La Boissière à Ropsny Mission Datar, juillet 1984
Espace ludique Résidence La Boissière à Ropsny Mission Datar, juillet 1984 © Radio France

Robert Doisneau, Taschen, nov 2014

Robert Doisneau Taschen
Robert Doisneau Taschen © taschen Doisneau

Doisneau à cœur ouvert

Aussi sensible aux douleurs des hommes qu’aux plaisirs simples de la vie, Robert Doisneau est l’un des plus célèbres représentants de cette photographie humaniste qui s’est imposée dans les années 1950.

Résumé en images d’une carrière spectaculaire, cet ouvrage nous transporte en plus de 400 images, dans les faubourgs de la jeunesse de Robert Doisneau, dans le monde du travail manuel dont il admirait tant la noblesse, et dans les ateliers d’artistes majeurs de son époque, saisis en pleine réflexion ou création.

Un certain nombre de photographies en couleurs beaucoup moins connues, de Palm Springs aux paysages transformés de son enfance en banlieue révèlent un autre Robert Doisneau, à l’œil plus critique.

Doisneau détestait le moche, l’atroce, vous ne trouverez pas un mort dans ses photos. JC Gautrand

ACTUALITE autour de Doisneau

  • Arte produit le documentaire de Clémentine Deroudille sur son grand-père Robert Doisneau, (tournage début septembre…!)

  • ROBERT DOISNEAU, UN PHOTOGRAPHE AU MUSEUM

Du 7 octobre au 19 janvier 2016

Dans la Grande Galerie de l’Évolution.

Robert Doisneau expo
Robert Doisneau expo ©

Cette exposition présente plus d'une centaine de photographies inédites, tirées de deux reportages de Doisneau au Muséum (1942 et 1990). Un aspect vintage touchant, une lumière incroyable sur des sujets peu connus tels que les coulisses inattendues des laboratoires, des galeries…

Robert Doisneau souhaitait réaliser des portraits de scientifiques en plein travail, mettre en lumière la recherche en train de se faire. Du visage concentré du paléontologue sur une mâchoire géante au jardinier époussetant avec application son orchidée en passant par cette femme au regard lointain portant une « momie». Que de scènes incroyables captées avec justesse ! S’il n’y avait quelques indices vestimentaires, il serait difficile de dater les clichés, pourtant séparés par 48 années, tant l’œil du photographe s’est posé avec la même tendresse et la même intensité sur les membres, lieux et collections d’une institution qui lui sembla infinie.

L'atelier Robert Doisneau - site officiel


Portrait d'un jeune photographe
Portrait d'un jeune photographe © Radio France

Cet été, Regardez-voir vous propose de découvrir chaque semaine l'univers d'un jeune talent de la photographie.

Kourtney Roy

Kourtney Roy autoportrait
Kourtney Roy autoportrait ©

J’aime qu’il règne un petit mystère dans mes images et qu’elles soient intemporelles.

Eléments de parcours

Née en 1981 en Ontario (Canada), Kourtney Roy est diplomée des Beaux-Arts de Vancouver.

Etablie à Paris, elle a imposé depuis quelques années sa haute silhouette dans des autoportraits qui manient autant le glamour que l’autodérision.

Kourtney Roy a été lauréate de plusieurs prix : Prix Picto en 2007, Screenings award à Berlin en 2008, Emiliy Award à Vancouver en 2012. Son travail est exposé pour la première fois en 2008, notamment à Arles, puis à Cabourg en 2010 et Shanghai en 2011. En 2012, elle participe au festival Circulation(s) (104 à Paris) et est exposée à la galerie Hug ainsi qu’au festival de Vevey en Suisse. Elle a réalisé également une série inédite sur Deauville dans le cadre du festival Planches Contact , et a participé au Head On Photo Festival à Sydney en 2013.

.

J’ai toujours avec moi une valise remplie de fringues et de perruques… je regarde par la fenêtre tout le temps, je guette le moment de faire une photo, dès qu’un lieu m’attire, j’arrête la voiture, j’enfile ma perruque, mes vêtements et je fais mes photos. Kourtney Roy <img src="https://www.franceinter.fr/s3/cruiser-production/2015/07/19cb27dc-2b09-11e5-bab6-005056a87c30/640_kourtney-roy.jpg" alt="Kourtney Roy autoportrait aux oranges" width="640" height="427" />Kourtney Roy autoportrait aux oranges © Brigitte Patient: "Vous êtes une coloriste?"

Kourtney Roy:Vous avez raison, le lieu, et les couleurs que je vois dans un décor comptent beaucoup et m'inspirent

kourtney Roy
kourtney Roy ©

Je suis inspirée par le cinéma, je suis fan des vieux Ridley Scott, Hitchcock, Werner Herzog…mes photos sont des instantanés qui tentent de faire vivre des petites histoires que j’imagine .

__

ACTUALITE

Kourtney Roy expose sa série « Echecs prometteurs » dans le cadre du Festival Portraits à Vichy, jusqu'au 6 septembre 2015

Affiche Portraits vichy
Affiche Portraits vichy ©

.

LIVRE

Ils pensent déjà que je suis folle , Ed. Filigranes

Textes de Dane Dufour et Thomas Clerc

Photographies de l'artiste canadienne qui a réalisé une série de clichés, dont de nombreux autoportraits, entre réel, étrange et fantastique, dans l'univers des champs de course et des jeux de hasard.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.