Bruno Barbey

La photographie, c'est un merveilleux pretexte à contact humain... Bruno Barbey, Regardez voir

Bruno Barbey
Bruno Barbey ©

.

Je refuse l’esthétique de la folie ou de l’horreur

Eléments de parcours

Photographe membre de l’Agence Magnumdepuis 1964, Bruno Barbey est né au Maroc en 1941. Il a étudié la photographie et les arts graphiques à l'Ecole des Arts et Métiers de Vevey en Suisse (1959-60).

De 1961 à 1964, il photographie les Italiens comme des protagonistes d'un « petit monde théâtral », afin de saisir l'esprit d'une nation. Dans les années 60’ il réalise des reportages sur différents pays européens et africains pour les Editions Rencontre à Lausanne et contribue régulièrement au magazineVogue . En 1968, il documente les turbulences politiques en France et les révoltes estudiantines à Paris. Entre 1979 et 1981, il photographie la Pologne à un tournant de son histoire ce qui donne lieu à un livre qui remporte un grand succès.

Pendant plus de quarante ans, Bruno Barbey a voyagé à travers les cinq continents et a été témoin de nombreux conflits mondiaux. Bien qu'il ne se soit jamais considéré comme un photographe de guerre, il a couvert les guerres civiles au Nigeria, au Vietnam, au Moyen Orient, au Bangladesh, au Cambodge, en Irlande, en Irak et au Koweït.

Son travail a été publié dans la plupart des principaux magazines mondiaux. Auteur prolifique qui s'expose et s'exprime souvent sous forme de livres, Bruno Barbey est surtout connu pour son utilisation libre et harmonieuse de la couleur , et il a souvent travaillé au Maroc, le pays de son enfance. En 1999, le Petit Palais à Paris a accueilli une grande exposition de ses photographies prises au Maroc au cours de ces trente dernières années. Il a reçu de nombreux prix pour son travail, dont l'Ordre National du Mérite, le "Oversees Press Club Award" et le "University of Missouri Photojournalism Award ". Ses photographies ont été exposées dans le monde entier et font partie des collections de nombreux musées.

Bruno Barbey fuit le scoop, mais ne manque jamais un rendez-vous avec l’Histoire. Son œuvre est un travail de la juste distance, il embrasse les évènements avec humanité… Jean-Luc Monterosso

RV bandeau Photos choisies
RV bandeau Photos choisies ©

.

Bruno Barbey, Paris 1968
Bruno Barbey, Paris 1968 © Bd Saint Germain, 1968 / B Barbey

Chez lui, plus que capture de l’instant, la photographie se fait souvent travail de mémoire ». Carole Naggar

  • Brésil, Amazonie 1966
Bruno Barbey Brésil
Bruno Barbey Brésil ©
  • Bruno Barbey, Maroc
B Barbey, Maroc 1985
B Barbey, Maroc 1985 ©

J‘explore, j‘engrange, je grave, je voudrais cerner la substance, le raffinement incroyable de cette civilisation. ”Bruno Barbey

  • Bruno Barbey, Japon

.

LIVRES

Passages , Ed. de La Martinière

passages
passages ©

Tourné vers le monde, porté par le souffle de l’Histoire, Bruno Barbey a témoigné avec honnêteté et élégance des plus grands événements mondiaux du XXe siècle. Préserver la mémoire, voilà sa source ultime de motivation. Cette formidable monographie consacre l’œuvre riche et incontournable d’un grand photographe de l'agence Magnum Photos, révélant les empreintes de son passage dans notre époque.

Bruno Barbey, Photopoche, Actes sud, nouvelle édition actualisée, en vente dès le 25 novembre 2015.

photopoche B Barbey
photopoche B Barbey ©

Un auteur, plutôt qu’un reporter. Un photographe au long cours, plutôt qu’un baroudeur,

Annick Cojean.

Et il est vrai qu’il se classe dans la catégorie des chasseurs d’images classiques, de ceux qui cherchent à comprendre autant qu’à voir. En couleurs autant qu’en noir et blanc.Ce photojournaliste, membre de l’agence Magnum, qui refuse l’esthétisme et l’horreur, qui déteste le sordide, a sillonné la planète, couvert des révoltes et des famines, des guerres et des révolutions, photographié des chefs d’État et des réfugiés, des paysans et des militaires.Impliqué avec intensité dans le moment présent, il a constitué une oeuvre toute de sensibilité et de lucidité.

EXPOSITIONS

Passages de Bruno Doucey__

MEP logo
MEP logo ©

Du 12 novembre au 17 janvier 2016

MEP

L'exposistion présentée à la MEP s'inscrit dans le cadre de la Biennale des photographes du Monde arabe contemporain.

La première Biennale des photographes du monde arabe contemporain

est une initiative conjointe de l’Institut du monde arabe et de la Maison européenne de la photographie. Du 10 novembre 2015 au 17 janvier 2016, cette première édition développera un panorama singulier des photographes contemporains qui opèrent depuis le début des années 2000, dans - et sur - le monde arabe.

affiche biennale de photographie du monde arabe
affiche biennale de photographie du monde arabe ©

.

Planches contact à Deauville

du 17 octobre au 29 novembre

Bruno Barbey Deauville
Bruno Barbey Deauville ©

En août 1966, Bruno Barbey est en reportage à Deauville pour Vogue. Quinze images de ce reportage, en grande partie oublié, sont le point de départ d'un retour sur Deauville, 50 ans après. Un retour sur les lieux pour porter un nouveau regard en quinze nouvelles images, sur un Deauville qui n'est plus le même par un photographe qui reste lui-même.

.

bandeau RV aussi def
bandeau RV aussi def ©

.

Le mensuel L'oeil et Christine Coste consacrent un dossier à cette question:

Où sont les femmes photographes ?

le mensuel l'oeil novembre 2015
le mensuel l'oeil novembre 2015 ©

Brigitte Patient et Christine Coste échangent sur le sujet au cours de l'émission...

Varda Cuba

Exposition du 11 novembre 2015 - 1er février 2016

Galerie de photographies - Centre Pompidou, Paris

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Fin 1962, Agnès Varda est à Cuba. Cela fait quatre ans que Fidel Castro et son Movimiento 26 de Julio ont renversé le dictateur pro-américain Fulgencio Batista. Son périple s'inscrit dans la tradition des voyages d'artistes et d’intellectuels français à Cuba. Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Gérard Philipe ou Chris Marker y sont déjà allés ; Henri Cartier-Bresson et René Burri sont là en même temps qu'elle ; Michel Leiris, Marguerite Duras et quelques autres y séjourneront bientôt. Dans l'île caribéenne, Varda est fascinée par l'élan de mobilisation populaire que permet la révolution. Mais elle est loin d'être naïve et demeure critique face aux impasses et aux contradictions du régime. De retour à Paris, la cinéaste filme ses photographies au banc-titre. Mises en séquences, les images fixes se trouvent ainsi réanimées au rythme des congas et d'un texte lu par Michel Piccoli et Varda elle-même. D'une durée de trente minutes, le film sort en mai 1964. Il porte le titre Salut les Cubains , en référence au magazine phare des yé-yé, Salut les copains , créé deux ans plus tôt. Il sera couronné d'une médaille de bronze au festival du film documentaire de Venise. L'exposition du Centre Pompidou révèle pour la première fois au public les étonnantes photographies réalisées par Varda à Cuba et récemment entrées dans les collections du musée. En les mettant en dialogue avec le film, diffusé en boucle dans l'espace d'exposition, le projet recrée entre images fixes et images animées une tension qui est au coeur de l'oeuvre d'Agnès Varda.

varda cuba le livre
varda cuba le livre ©

.

Manuela Marques, Isotopies

Manuela Marques
Manuela Marques ©

Exposition au Chateau d'eau à Toulouse

du 5 novembre au 3 janvier2016

manuela marques
manuela marques ©

. Manuela Marques nous propose une expérience visuelle sensorielle, faisant appel à notre imaginaire, notre subjectivité. Ses photographies, bulle, feu, main, reste sibyllin, obligent à se questionner sur ce que l’on voit. Elles ne sont jamais évidentes, ni banales en dépit du dépouillement de certaines photographies. Elles happent le subconscient, capturent le regard par la sensation furtive de l’instant saisi.

Lola Alvarez Bravo

Lola alvarez bravo
Lola alvarez bravo ©

Maison de l'Amérique latineEXPOSITION DU 23 SEPTEMBRE AU 12 DÉCEMBRE 2015

IMAGES DE MODE, Villa Noailles à Hyères

images de modes Noaille
images de modes Noaille ©

Jusqu'au 17 janvier

avec Nan Goldin, Amira Fritz, Estelle HAnaNia, Cécile Bortoletti, Luciana Val...

Les liens

L'oeil de la photographie

Regardez Voir sur Facebook

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.