En ce 9 mars, des femmes d’importance : Jane Evelyn Atwood, photographe, Fatima Soualhia Manet, actrice et metteur en scène et cinq comédiennes sur scène pour un spectacle « TOO MUCH TIME (women in prison), au Théâtre Le Hublot à Colombes les 14 et 15 mars 2019.

Too much time (women in prison)
Too much time (women in prison) © Yan Duffas

Difficile d'employer le mot "spectacle" pour le travail de la metteure en scène et actrice Fatima Soualhia Manet. Et pourtant, le travail de Jane Evelyn Atwood l'est, spectaculaire. De 1989 à 1998, cette photographe a sillonné le monde pour aller à la rencontre des femmes en prison, en France, en Europe, aux Etats Unis, notamment dans les couloirs de la mort. Too much time (women in prison) est né. Son corpus photographique voyage toujours avec les expositions et le livre, paru en 2000, toujours d'actualité. Il y a les photos, mais aussi les textes issus de ses rencontres, entretiens avec les femmes détenues. Des témoignages essentiels à la vision de cet univers, de leurs parcours, de leurs vies, du pourquoi elles sont là, en prison. Fatima Soualhia Manet a entrepris un très beau travail pour porter ce sujet à la scène, avec la complicité de Jane Evelyn Atwood. 

Coryphée - Too much time (women in prison)
Coryphée - Too much time (women in prison) / Yan Duffas

L’objectif de Jane Evelyn Atwood, c’est de témoigner (depuis l’intérieur des prisons) de la vie des femmes détenues et de quelques personnes de l’administration pénitentiaire….   La vie dans les prisons, d’un côté comme de l’autre des barreaux c’est d’actualité. Il a fallu à Jane Evelyn Atwood beaucoup de courage et d’opiniâtreté pour obtenir les autorisations de l’administration pénitentiaire qui n’aime pas qu’on aille voir ce qui se passe à l’intérieur. Jane Evelyn Atwood s’est intéressée à l’histoire de chaque femme photographiée, comprendre comment elles ont basculé.

Fatima Soualhia Manet voulait que Jane Evelyn Atwood soit sur le plateau d’une façon ou d’une autre, alors elle l’a faite sortir du livre, elle apparait dans le spectacle en vidéo, avec des plans très serré sur son visage qui raconte comment elle a travaillé pendant 10 ans.

Fatima Soualhia Manet
Fatima Soualhia Manet / Yan Duffas

52 minutes, le temps d'un documentaire.....Toutes les couches de narration sont très bien imbriquées : La vidéo, les témoignages portés par les actrices, le décor sonore de François Duguet  qui apporte le réel de la prison,  la lumière donnat accès au rêve. Femmes en prison « TOO MUCH TIME, women in prison »  se joue jeudi et vendredi prochain au Théâtre Le Hublot à Colombes, et j’espère que d’autres dates vont s'ajouter pour cette pièce qui parle de prison, de photographie, de femme et de théâtre.

Pour aller plus loin 

Le spectacle est produit par La Libre Parole Compagnie, les 14 et 15 mars au Théâtre Le Hublot , 87 rue Félix Faure 92700 Colombes

Too much time (women in prison)
Too much time (women in prison) / Yan Duffas
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.