PPP ou Printemps Photographique Pomerol, c'est un festival qui déroule des temps forts sur 4 jours, du 14 au 17 mars à Pomerol, et à Libourne jusqu'au 14 avril. Quelques noms pour vous donner envie d'aller dans les vignobles ? Jane Evelyn Atwood, Hugues de Wurstemberger, Xavier Lambours, Willy Ronis.....

Les amoureux de la Bastille
Les amoureux de la Bastille © Willy Ronis

Ce festival est né à Pomerol, il y a 9 ans, grâce à la volonté d'un photographe implanté dans la région : Stéphane Klein. Avec le soutien de la mairie, du Syndicat Viticole, de la Saif, et cette année de la Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine (Ministère de la Culture), les photographies sont exposées dans le vignoble mondialement connu. Les photographes sont tout aussi célèbres : Jane Evelyn Atwood, Willy Ronis, Xavier Lambours, Hugues de Wurstemberger. Vous les découvrirez dans les vignes, dans des salles ou lors des projections. Pomerol est un village de 800 habitants, c'est un beau pari de rassembler les habitants, (qu'ils soient propriétaires de grands châteaux ou non) les visiteurs d'un soir autour des photographies. Les photos de Jane Evelyn Atwwod seront projetées le samedi 16 mars, elles racontera l'aventure de certaines photos.

HAITI
HAITI / Jane Evelyn Atwood

Tous les photographes seront là, pour accompagner les spectateurs dans les expositions ou pour parler de leurs images lors des projections. C'est Didier Deanincks qui vous parlera de son amitié avec Willy Ronis. 

Le bal
Le bal / Willy Ronis

Hugues de Wurstemberger est né à berne, d'un père suisse et d'une mère française, il vit en belgique et est enseignant dans la fameuse école de photographie à Bruxelles, le 75. Lauréat du Prix Niepce en 1990, il commence un travail au long cours sur les Alpes suisses et le monde paysan.  C'est cette série qui est exposée dans la chapelle du carmel de Libourne jusqu'au 14 avril. Vous reconnaitrez sa signature. Il fait parti de l'agence VU.

C'est ce rapport direct, instinctif et brutal à la communauté des paysans, qui génère ces images énigmatiques. Ce qui vient à l'esprit devant ces photographies est qu'il s'agit d'un travail physique, non pas une quelconque prouesse athlétique, mais une façon d'entrer résolument dans les corps, les matières, les paysages, l'environnement. Une façon aussi de cadrer avec cruauté.

- Michel Guerrin, Journaliste et éditorialiste au journal Le Monde.

Le faucheur
Le faucheur / Hugues de Wurstemberger

Xavier Lambours entre à la rédaction d'Hara Kiri en 1974. Il s'exerce au portrait et au roman-photo. Il couvre son 1er festival de Cannes en 83, s'ensuivront de très nombreux portraits de stars. Mais sa carrière ne se limite pas au monde des célébrités, c'est ce que vous allez découvrir pendant la projection du vendredi 15 mars.

Isabelle Adjani
Isabelle Adjani / Xavier Lambours

Vous pourrez aussi voir la collection impressionnante d'appareil photo de Pascal Peyrot, découvrir les photos de Ludovic Vauthier, "la condition des femmes à travers le monde" avec Georges Bartoli,  les polaroïds de Marc Dekeister.

Et pour la pratique de la photographie, Claude Almodovar et Robert Terzian proposent deux ateliers consacrés à la technique d'éclairage en studio. Christian Bellavia, un atelier sur la préparation et la construction d'un reportage.

C'est donc un Printemps Photographique Pomerol intense et ouvert à tous, l'entrée est libre.

Pour aller plus loin 

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.