Deux évènements en ce début d'année avec le travail du photographe Alain Willaume : "La Mélancolie des Collines", une installation au cœur du Théâtre National La Colline dans le vingtième arrondissement de Paris et une monographie "Coordonnées 72 / 18" éditée aux éditions Xavier Barral.

L'installation "Mélancolie des collines"
L'installation "Mélancolie des collines" © Alain Willaume

L'installation s'appelle "Mélancolie des collines" une allitération que j'ai trouvé : rebondir sur le mot colline avec le mot mélancolie, c'est quelque chose qui résume bien le projet.

| Alain Willaume 

A l'invitation de Wajdi Mouawad, le directeur de La Colline, Alain Willaume a crée  une installation photographique dans les espaces publics du théâtre. Les photographies sont devenues des espaces dans lesquels se faufiler, déambuler, puisqu'elles collent à l'architecture du lieu. Des textes sont à prendre ou à laisser, ils changent au fil des jours. Dans la librairie du théâtre, vous pourrez saisir l'ampleur de quarante ans de photographie d'Alain Willaume avec la monographie qui paraît aux éditions Xavier Barral "Coordonnées 72 / 18". 

L'hsitant. Un pont sur la Neva gele. Saint-Ptersbourg, Russie, 2004
L'hsitant. Un pont sur la Neva gele. Saint-Ptersbourg, Russie, 2004 / Alain Willaume

Le monde ne chute pas, il montre son insomnie et, dans son épuisement, il nous raconte l'épuisement des humains. Instantanéité de notre harassement comme de notre fragilité. beaucoup en font l'expérience, quand le paysage qui s'ouvreau regard révèle ce que nous ignorions de nous même. "Nature aime à se cacher", jouer à la débusquer ne peut être qu'un dépassement, une bonté supérieure, un acte de bravoure.

- Wajdi Mouawad (dans la monographie d'Alain Willaume et dans l'almanach 2019 du Théâtre de la Colline)

L'installation à La Colline est là jusqu'au 28 décembre 2019. L'année dernière, pour sa première programmation à La Colline, Wajdi Mouawad avait demandé à Sarah Moon de mettre en résonance ses images et le théâtre. Avec Alain Willaume, les photos sont, non seulement dans l'almanach 2019 (programme de la colline), mais elles tapissent les murs. Elles sont  énigmatiques. La poésie viendra des souffles des spectateurs qui passent là entre les photos, après qu avoir vu un spectacle, remplis de mots, de scène , de vie, de textes. L'expérience que propose le théâtre de la Colline est absolument réjouissante. 

L'homme de Bochum
L'homme de Bochum / Alain Willaume

Énigmatique et taciturne, ces deux termes vont bien avec la photographie. On part toujours du réel, nous les photographes,  et comme certains comme moi ne savent pas bien quoi faire avec la réalité, je donne d'autres pistent de lecture de cette réalité là. 

- Alain Willaume

La monographie qui sort aux éditions Xavier Barral est imposante,  par sa taille et son ampleur. C'est l'exact contraire de la personnalité d'Alain Willaume qui se glisse dans une conversation discrètement, qui fut tout au long de sa carrière de photographe fidèle à ses recherches, qui a rejoint le collectif Tendance Floue et qui ne cesse de parler de cette étape importante dans sa vie. Le livre se lit en regardant chaque photo, des alertes, des énigmes qui parfois vous laisse muet. Et, oh bonheur, à la fin de l'ouvrage, chaque photo est dévoilée avec des extraits des carnets de voyage du photographe. 

Public sur le passage des palios durant la semaine sainte. Séville, Espagne, 2008. Série Les Invisibles
Public sur le passage des palios durant la semaine sainte. Séville, Espagne, 2008. Série Les Invisibles / Alain Willaume

Pour aller plus loin

Le site d'Alain Willaume au sein du Collectif Tendance Floue.

Le livre "Coordonnées 72 / 18" aux éditions Xavier Barral.

Le théâtre de la Colline est dans le vingtième arrondissement de Paris. 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.