Rediffusion de la rencontre avec Stéphane Couturier (première diffusion en septembre 2014) agrémentée d'une découverte inédite, en fin d'émission

Brigitte Patient reçoit le photographe Stéphane Couturier. Ensemble ils évoqueront l'aventure photographique et humaine qui mena ce dernier au cœur de la cité algéroise bâtie par Fernand Pouillon, "Climat de France" .

Stéphane Couturier

Eléments de biographie

Né en 1957, le photographe Stéphane Couturier vit et travaille à Paris. Révélée à partir de sa série consacrée à l'usine de Renault de Boulogne-Billancourt, son œuvre est essentiellement constituée de grands formats pris à la chambre ou de moyen-format dans lesquels l'œil du spectateur se perd, captif de détails.

À l'origine spécialisé dans la photographie d'architecture, Stéphane Couturier s'est orienté progressivement vers la photographie plasticienne : ses photographies de chantier révèlent une ville organique, en transformation et en couleurs et se déclinent parfois en diptyques ou triptyques géants.

Stéphane Couturier a été exposé à de nombreuses reprises, notamment à la Bibliothèque nationale de France à Paris (2004), au Seoul Museum of Art (2005), au Musée d'Architecture de Moscou (2006) ou à l'International Center of Photography à New York (2006). Il a également vu ses œuvres publiées dans plusieurs ouvrages. Il est représenté par la galerie Polaris à Paris, qui l'expose depuis 1995, et la galerie Laurence Miller à New-York.

__

CLIMAT DE FRANCE

Edifiée pendant la période charnière de l’histoire de l’Algérie entre 1954 et 1957 par l’architecte et urbaniste Fernand Pouillon, cette cité est une ville dans la ville qui compte à présent 50.000 habitants, sans doute plus. Depuis trois ans, au cours de plusieurs voyages, Stéphane Couturier a pu pénétrer dans cette cité fermée et prendre part à la vie quotidienne de ses habitants.

Après avoir été l’ancien fief des islamistes dans les années 1990, la cité Climat de France traduit aujourd’hui la complexité et les contradictions de la jeunesse algérienne, coincée entre espoir et désenchantement.

"Alger, Climat de France" , images de Stéphane Couturier

CDF Couturier
CDF Couturier © Couturier

.

CDF Couturier 1
CDF Couturier 1 © Couturier

.

stephane couturier CDF 1
stephane couturier CDF 1 © St Couturier

Livres

Alger, Climat de France , Arnaud Bizalion éditeur, 2014

Climat de France livre
Climat de France livre © Arnaud Bizalion

Photographies Stéphane Couturier, texte François Cheval, Etienne Hatt Ces clichés retranscrivent la vie quotidienne des occupants.

__

Au cours de l'émission vous pourrez aussi entendre: - Des extraits du reportage de Philippe Reltien pour Interception, autour de la cité Climat de France diffusé en 2006 sur France Inter

  • une archive INA autour de la Cité de Fernand Pouillon datée de 1960
  • La voix de l'ange gardien de Stéphane Couturier depuis Alger, Hamid

EXPOSITIONS

  • Méditerranée & Architecture - Collection de l’Hôtel des Arts de Toulon

    Exposition hors les murs, au Centre d’Art Contemporain de Châteauvert 83670 13 juin- 29 novembre 2015

  • Villes Africaines en Mouvement au- CNAP (Centre national des arts plastiques)

expo Climat de France

CA’ASI – Biennale de Venise/ Cannaregio 6024 Campiello Santa Maria Nova 30121 Venezia

9 mai 2015 – 30 août 2015

A venir

  • Une exposition consacrée au travail de Stéphane Couturier àla MEP

Maison Européenne de la Photographie - Paris

12 Novembre 2015 – 17 janvier

Portrait d'un jeune photographe
Portrait d'un jeune photographe © Radio France

Delphine Chanet

Delphine Chanet est une photographe , née en 1969, elle vit et travaille à Paris. Elle a réalisé la photographie qui donne son identité visuelle aux Rencontres d'Arles 2015.

delphine Chanet
delphine Chanet ©

"À Penninghen, école supérieure de design, d’art graphique et d’architecture intérieure, Delphine Chanet suit pendant trois ans l’enseignement de Frank Horvat, photographe de mode , qui sera décisif dans son intérêt pour l’histoire de laphotographie et son désir de devenir elle-même photographe. Alors que son diplôme est supervisé par Roman Cieslewicz, affichiste polonais, elle trouve dans l’image photographique son véritable mode d’expression et commence son parcours professionnel comme directrice artistique pour des agences de communication. Elle est ensuite tentée de passer derrière la caméra comme photographe et réalisatrice et s’affirme très vite dans la mode enfantine, notamment pour le magazine Milk dont elle est l’une des photographes fétiches.Inspirée par des photographes dont le langage se love au cœur de l’intime et du quotidien, tels Helen Levitt, William Eggleston, Luigi Ghirri ou Sarah Moon (pour son approche d’un réel fictionnel et sublimé), Delphine Chanet regarde aussi du côté de la littérature (Lewis Carroll au premier chef) ou encore du cinéma de Godard (dont elle retient sa liberté dans les cadrages, sa lumière, ses couleurs), pour peu que cette part d’enfance y joue son jeu et l’adolescence son trouble . Elle photographie son cercle de proches et bien au-delà : sa fille beaucoup, ses amis aussi, et des personnes qu’elle rencontre par hasard, énormément. Ce que Delphine Chanet recherche et saisit, c’est l’intensité de leur personnalité, cette part propre à chacun que l’on ne peut réduire à une image imprimée, d’où la difficulté et l’enjeu. À l’intérieur de ses images fortement composées (en studio ou en extérieur), elle y dévoile un sens narratif qui engage les divers protagonistes vis-à-vis des autres et d’eux-mêmes, comme l’envie de saisir un tableau vivant d’une comédie humaine à travers ses meilleurs fragments. Couleurs, lumière, simplicité et radicalité sont ses points cardinaux. Claire Jacquet

"Cela fait dix ans que je travaille sur l’enfance et l’adolescence, c’est pour moi un âge essentiel dans la vie, le paradis perdu, ma zone primitive… " Delphine Chanet __

delphine Chanet
delphine Chanet ©

« Je suis à la recherche d'une réalité fictionnée, je définis un cadre de jeu, puis je laisse mes modèles s’en emparer librement »

  • Cette photo a été choisie (et renversée) pour l'affiche des Rencontres d'Arles 2015
D Chanet affiche Arles
D Chanet affiche Arles © / D Chanet

L'affiche des Rencontres

Les Rencontres d'Arles 2015
Les Rencontres d'Arles 2015 ©

.

D chanet  Joseph
D chanet Joseph ©

.

delphine Chanet
delphine Chanet ©

« Ce qui m’intéresse dans ces corps d’adolescents non encore formatés, c’est la sensualité et la naïveté réunies, la beauté et la pureté…ils ne proposent que de l’honnêteté »

Les liens

Galerie Polaris Stéphane Couturier est représenté par la Galerie Polaris

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.