S'appuyant sur une démarche scientifique, le photographe Raphaël Dallaporta scrute et saisit sous tous les angles la Grotte Chauvet.

Raphael Dallaporta dans la grotte Chauvet
Raphael Dallaporta dans la grotte Chauvet © Stéphane Jaillet

Pénétrer dans la grotte Chauvet c’était un peu comme gagner le ticket d’or pour visiter la chocolaterie de Willy Wonka. R. Dallaporta

Eléments de parcours

La pratique photographique de Raphaël Dallaporta s’organise autour de la question du progrès. Chacun de ses projets, finalisés par une publication monographique, relève d’un travail d’investigation qu’il mène en étroite collaboration avec des militaires (Antipersonnel), des juristes (Esclavage domestique), des médecins légistes (Fragile) ou des archéologues (Ruins). Sa démarche est toujours fondé sur une approche scientifique afin d’interroger l’empathie qu’engendrent des sujets de société, et de jouer avec les statuts variées d’une photographie, qu’il expérimente comme un langage.

Lauréat de l’ICP Infinity Award 2010 à NewYork et du Paul Huf Award 2011 du Foam à Amsterdam. Son dernier ouvrage Chauvet-Pont-d'Arc , L'inappropriable aux éditions Xavier Barral, sera exposé au Kyotographie au Japon en avril 2017.

Photos choisies

Le Pont-d’Arc (Ardèche, France)
Le Pont-d’Arc (Ardèche, France) © R. Dallaporta (Chauvet-Pont-d'Arc , L'inappropriable éd. Xavier Barral - 2016)

Cette image a été prise à la pleine lune avec un éclairage cosmique éblouissant, c’est un lever de lune. R. Dallaporta

Grotte ornée Chauvet-Pont-d'Arc, Salle du crâne, panneau des chevaux, Octahedron,
Grotte ornée Chauvet-Pont-d'Arc, Salle du crâne, panneau des chevaux, Octahedron, © Raphael Dallaporta

Une grotte a une température constante d’une quinzaine de degrés, c’est un endroit très charnel, on entend les chutes de stalactites qui font penser aux battements cardiaques… j’espère avoir retransmis cette sensualité à travers mes images.

Antipersonnel, tirage à destruction de colorant, 24x30cm Mine antipersonnel à effet de souffle
Antipersonnel, tirage à destruction de colorant, 24x30cm Mine antipersonnel à effet de souffle © Raphael Dallaporta, 2004

J'ai commencé mon travail photo avec ce que l’homme a fait de pire (les mines) pour aller vers des sujets plus lumineux.

Conçue pour l’Algérie, cette mine antipersonnel à effet de souffle est montée sur un piquet destiné à l’immobiliser dans le sable et autre milieu désertique. Elle peut être déclenchée par la pression d’un pas ou par un fil-piège. Avant que la France n’interdise la production des mines antipersonnel, la MI AP DV 61 était fabriquée par Alsetex, à Mulhouse.

Ruine, 2011, impression pigmentaire, 120 x 150 cm KAFIR QALA, GORGES DE LA BALKH-AB Province de Balkh, Afghanistan
Ruine, 2011, impression pigmentaire, 120 x 150 cm KAFIR QALA, GORGES DE LA BALKH-AB Province de Balkh, Afghanistan © Raphael Dallaporta
Covariance, 2015, tirages au platine-palladium cyanotypés aléa 473
Covariance, 2015, tirages au platine-palladium cyanotypés aléa 473 © Raphael Dallaporta

LIVRES

Benoit Baume

38 ans, journaliste – fondateur de Fisheye

Benoit Baume
Benoit Baume © Marie Abeille

Eléments de parcours

Après une formation à Sciences Po Lyon et l’université de journalisme de Salzburg (Autriche), Benoît Baume a fait ses classes à Libération et au Nouvel Observateur. Après un passage en Nouvelle-Zélande, il collabore en rentrant à Paris avec de nombreux supports liés à la photo, puis devient directeur de la rédaction du magazine Images, poste qu’il occupera 7 ans, et qui lui permettra de développer une grande connaissance dans le monde de la photo. En 2013, il crée Fisheye magazine qui a su imposer un nouveau style en matière de presse photo. Il travaille aussi activement sur les nouveaux médias et notamment la réalité virtuelle dont il est passionné. Fisheye a aussi ouvert une galerie à Paris à l’automne 2016.

DOSSIER : JEUX DE POUVOIR

Rachida Dati
Rachida Dati © Olivier Roller

Photographes et politiques ont toujours eu des relations ambivalentes. Les questions du pouvoir de l’image et de l’image du pouvoir n’en finissent pas de les opposer. Et les services de communication s’évertuent à en domestiquer les pratiques pour tenter de maîtriser leur discours. Nous avons interrogé les photographes pour savoir comment s’organise ce poker menteur dont on ne voit que la partie imagée. Les regards d’une douzaine d’auteurs nous ont servi de guide dans cette enquête pour décrypter comment les images tentent de prendre le pouvoir sur nos consciences.

Christiane Taubira
Christiane Taubira © Jérôme Bonnet

Les photographes ont chacun leurs "trucs" pour trouver l’image qui échappe au contrôle des services de com et des personnalités politiques . Benoit Baume

L'émission Regardez voir inaugure avec Benoit Baume son partenariat avec le magazine Fisheye, à découvrir ici.

La Une du magazine Fisheye
La Une du magazine Fisheye © Pierre Morel

La playlist de l'émission

  • KHALID : Location

  • Albin DE LA SIMONE: Le grand amour

  • MOBY : Natural blues
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.