Regardez voir vous dévoile ses coups de cœur éditoriaux et invite deux spécialistes à partager leur engouement pour les beaux livres de photo.

Les cafards
Les cafards © Carolle Benitah

Rémi Coignet

Rémi Coignet
Rémi Coignet © Pino Musi

Eléments de parcours

Rémi Coignet est le rédacteur en chef de la revue The Eyes consacrée à l'Europe et la photographie.

En 2014, il a publié Conversations, recueil de ses entretiens avec des photographes, éditeurs ou graphistes. En 2016 est sorti un second volume, Conversations 2. Depuis 2009 il tient le blog Des livres et des photos sur le site du quotidien Le Monde. Il a également été chroniqueur pour le magazine Polka. Ses écrits ont été publié dans divers magazines nationaux et internationaux.

Livres choisis par Rémi Coignet

Invité à se confronter au patrimoine de la Grotte Chauvet, Raphaël Dallaporta a imaginé un protocole photographique qui nous plonge au cœur de la grotte comme si l’on y rentrait physiquement et bouscule nos repères en décomposant pour recomposer ses volumes complexes de manière très précise.

En général les photos de grotte sont de purs documents mais n’ont pas de plus-value artistique, or là, les panoramiques à 360° nous immergent dans ce lieu inaccessible. On est quasiment dans une expérience utérine… Rémi Coignet

  • JH Engström, Revoir, ed. Journal.

Une revisite de son ouvrage culte Trying to dance (2004) à travers une sélection de négatifs de celui-ci, pour la plupart jamais publiés auparavant.

. Feuilletez le livre en VIDEO ici

Pendant les attaques terroristes de Paris le 13 novembre 2015, Paul Graham se réfugie dans son appartement avec son amie et son jeune fils. En réponse à l’atmosphère étouffante de la ville il crée une série de photos d’intérieurs comme s’il ne voulait voir ce qui était, dehors, insupportable.

Clémentine Mercier

Rankomat
Rankomat © Clémentine Mercier

Eléments de parcours

Née en 1973, Clémentine Mercier est l'ex chef adjointe du service photo de Libération. Elle est actuellement rédactrice culture à Libération pour les pages Images.

Livres choisis par Clémentine Mercier de Libération

  • Die Winter de Stéphane Winter, Édition GwinZega, 30 €

    Commencée il y a plus de vingt-cinq ans, cette série puise ses racines dans la propre histoire de Stéphane Winter. Né en Corée du Sud, le photographe est âgé d’une année lorsqu’il est adopté par un couple de Suisses. Vers ses quinze ans, il se met à photographier ses parents adoptifs. Entre mises en scène et moments saisis sur le vif, ses images pleines d’humour et de tendresse évoquent les petits bonheurs quotidiens, jusqu’au décès du père du photographe en 2011. En portant un regard positif et décalé sur sa propre adoption, Winter nous amène à repenser notre vision de la famille traditionnelle, et nous invite à nous défaire de nos idées reçues.

Ce livre est un livre qui fait du bien ! Stephane Winter, coréen de naissance a photographié ses parents adoptifs, des suisses de la banlieue de Lausanne. C’est une histoire de chaleur humaine, de vie et d’amour. Clémentine Mercier

Cet ouvrage documente de façon sérielle les églises de la reconstruction (après les démolitions de la deuxième guerre) dans la région Lorraine, dans un style moderne plus ou moins affirmé.

Il s’agissait d’abord pour moi de rendre compte de ce surgissement... C’était une étrange idée de penser réparer le traumatisme de la guerre avec des édifices coulés dans le même béton que les blockhaus voisins. Eric Tabuchi,

En remontant les traces d'expéditions passées et grâce à des mises en scène discrètes, ce livre révèle diverses facettes de l'Amazonie contemporaine et de ses périphéries. Cet univers domestiqué, photographié par Yann Gross, fait vite oublier les clichés romantiques des terres oubliées ou du bon sauvage. La jungle est faite d'agglomérat, de fantômes, de reconstruction et cette errance visuelle questionne plus largement la notion de progrès et de développement.

Les choix de Brigitte Patient

Diane Arbus, née à New York le 14 mars 1923. Elle se suicide le 26 juillet 1971 à l’âge de 48 ans. Au cours de sa carrière, qui n’a guère duré plus de quinze ans, elle a produit une œuvre qui, par son style et son contenu – mais aussi par l’influence qu’elle continue d’exercer – lui vaut d’être considérée aujourd’hui comme l’une des photographes les plus importantes de notre temps.

Feuilletez le livre en vidéo

Certaines frontières s’écroulent, d’autres naissent, certaines routes s’ouvrent, d’autres se ferment… Métissages, melting-pot, globalisation, mondialisation, européanisation… les mots s’entrechoquent. Nos repères sont bousculés... Que reste-t-il de l’Europe des Lumières et de cette Mitteleuropa qui en fut longtemps le cœur ? Mon intérêt pour l’Europe s’est construit sur ces interrogations. (...) J’ai accordé autant d’importance à l’architecture qu’aux humains, aux climats qu’à la lumière, aux petits hasards anodins qu’aux moments d’histoire. J.C. Bechet

La programmation musicale

  • Cyril MOKAIESH/Bernard LAVILLIERS : La loi du marché, 2016, Label : un plan simple

  • Lee FIELDS/THE EXPRESSIONS: Make the world, 2016, labe l: Big crown records

  • BJORK: Bachelorette, 1997, Label : Mother
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.