Cette semaine dans Regardez Voir, rencontre avec le photographe Philippe Chancel. Depuis 15 ans, il parcourt le monde pour rendre compte de ces réalités souvent invisibles pour ceux qui ne sont jamais allés sur place.

Première sortie officielle de Kim Jong-Un
Première sortie officielle de Kim Jong-Un © Philippe Chancel

Les hommes s'adressent à Kim Jong-Un qui faisait sa première apparition officielle, c'était le 15 avril 2012. C'est une date qui ne s'oublie pas en Corée du Nord puisque c'est le jour du soleil, c'est le jour de la naissance de son grand-père, Kim Il-Sung. Ce jour anniversaire est toujours fêté en fanfare. Assister à cela c'est comme un marqueur mental. Vous évoquez cette image, derrière vient en moi tout de suite ces espèces de râles d'adoration qui sont d'un excès invraisemblable. Çà paraît surnaturel.    

- Philippe Chancel

L’invité

Philippe Chancel naît en 1959 à Issy-les-Moulineaux. Sa première approche de la photographie s’est faite par l’intermédiaire d’un ami de la famille. Après des études d’économie, il se tourne vers une école de journalisme, tout en développant sa pratique de la photographie.  Il devient photojournaliste au début des années 1980 et signe des reportages pour des titres comme VSD ou Libération.

10 années plus tard, sa pratique de la photographie prend une dimension artistique. Il signe les portraits d’artistes comme Pierre Soulages, Giuseppe Penone ou encore Jean-Pierre Raynaud. Il en tire une sensibilité esthétique qu’il pourra exploiter par la suite.

Depuis 15 ans, il se déplace à travers le monde pour compléter son projet Datazone. Il choisit pour ce faire des lieux géographiques bien spécifiques pour s’y rendre et rendre compte de la réalité de ces lieux. Le point commun de tous ces lieux : un environnement hostile. 

Voir une beauté dans le désastre est le seul échappatoire possible pour en donner une restitution visuelle. 

C’est ainsi qu’il voyage entre la Corée du Nord (à 7 reprises !), le delta du Niger, Haïti, Fukushima… En tout, 14 destinations rentrent dans ce travail. Le nom, lui, est inspiré d’un livre de William Burroughs : Interzone, paru en 1989. Et le tout est accompagné de textes signés Michel Poivert, sur le modèle des Lettres Persane de Montesquieu.

Son oeuvre

Noursoultan, capitale du Kazakhstan
Noursoultan, capitale du Kazakhstan © Radio France / Philippe Chancel

Bienvenue à Noursoultan, ancienne Astana et capitale du Kazakhstan.  Philippe Chancel nous immerge entre soif de modernité et nostalgie soviétique, entre luxe et pauvreté, dans un pays ou le culte de la personnalité est toujours bien présent. Pour preuve : Noursoultan est le prénom de celui qui fut président de la République pendant presque 29 ans.

Quel est le devenir de tout un chacun au cœur de cette chimère, mélange de fascination et de peur que provoque l'artificialité de cette ville spectaculaire bâtie en à peine vingt ans ? Nul ne semble savoir...                            
Extrait de Datazone

Sur la route des migrants
Sur la route des migrants / Philippe Chancel

Autre étape de Philippe Chancel dans son aventure Datazone : la route des migrants. Plus précisément, il s'est rendu aux pieds de la forteresse Europe. Là où les murs s'érigent pour empêcher les étrangers d'entrer, comme en Bulgarie, dans le village de Stit. Le mur qui se dresse ici s'étend en fait sur plus de 200 km de frontières avec la Turquie. Autre point de passage pour les exilés : Idomeni. Ce petit village se situe en Grèce, au bord de la frontière avec la Macédoine. Là, en quelques semaines, une ligne de barbelés toujours plus dense est sortie du sol.

Pour aller plus loin 

Cet été, Datazone est exposé jusqu'au 22 septembre aux Rencontres d’Arles, dans l’église des frères prêcheurs. Le livre Datazone est quant à lui déjà disponible aux éditions Photosynthèse

Le reste du travail de Philippe Chancel est à découvrir sur son site.

Programmation musicale 

  • Dominique A - Beau rivage
  • Inna De Yard/he Viceroys - Ya ho
  • Rah Band - Clouds across the moon
Philippe Chancel
Philippe Chancel © Radio France / Thomas Lehetet
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.