“Regardez Voir” est de nouveau à l’exposition “Willy Ronis par Willy Ronis” avec l’un des commissaires d’exposition, Gérard Uféras. L’exposition se déroule au Pavillon Carré de Baudouin, situé dans le XXème arrondissement de Paris, du 27 avril au 29 septembre 2018.

Avenue Simon-Bolivar depuis l'escalier de la rue Barrelet-de-Ricou 1948-1950 Willy Ronis (1910-2009) © RMN - Gestion droit d'auteur Willy Ronis © Ministère de la Culture - Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Willy Ronis
Avenue Simon-Bolivar depuis l'escalier de la rue Barrelet-de-Ricou 1948-1950 Willy Ronis (1910-2009) © RMN - Gestion droit d'auteur Willy Ronis © Ministère de la Culture - Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Willy Ronis

Cette exposition "Willy Ronis par Willy Ronis" permet notamment neuf ans après la mort de l’artiste de consacrer la clôture de la succession mais également l’entrée des œuvres dans les collections de la MAP, l’établissement du Ministère de la Culture qui gère les grandes donations photographiques faites à l’état français. 

L’exposition présente autant des photographies réalisées entre 1926 et 2001 que des films et vidéos sur Willy Ronis ou encore des tablettes interactives qui permettent au public de feuilleter les six albums qui constituent le “testament photographique” de l’artiste. Toutes les photographies présentées sont accompagnées de commentaires permettant de comprendre autant le contexte de la photographie que le matériel utilisé pour la réaliser, ce qui donnera au visiteur une vision pleine et complète des réalisations de Willy Ronis. 

La péniche aux enfants, Willy Ronis (1910-2009) © RMN - Gestion droit d'auteur Willy Ronis © Ministère de la Culture - Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Willy Ronis
La péniche aux enfants, Willy Ronis (1910-2009) © RMN - Gestion droit d'auteur Willy Ronis © Ministère de la Culture - Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Willy Ronis

Willy Ronis, au-delà de tomber amoureux de Paris, tombe surtout amoureux de Belleville et Ménilmontant, quartiers encore ignorés et dédaignés par les bourgeois parisiens à l’époque, mais qui lui semblent d’une richesse considérable. Il évoquera plus tard un “coup de foudre” pour des quartiers qui ont représenté le “bonheur” pour lui. Il sortira de cet amour mutuel un premier livre Belleville Ménilmontant, réédité plusieurs fois, ainsi qu’un parcours né en 1990 où l’on peut suivre les pas de Willy Ronis avec des photographies installées en panneaux géants dans les quartiers. 

Gérard Uféras fut l’un des très proches amis de Willy Ronis, et est aujourd’hui, avec Jean Guerry, Daniel Karlin et Roland Rappaport, un exécuteur testamentaire et détenteur du droit moral de l’oeuvre de l’artiste. Gérard Uféras est photographe et écrivain. Plusieurs expositions lui ont été dédiés et il a reçu de nombreux prix pour ses photographies. Longtemps collaborateur du journal Libération, il est également l’un des créateur de l’agence Vu en 1986. Autant reporter-photographe que portraitiste et auteur de campagnes de publicité et photographe de mode dans le monde entier, il a développé une passion pour les coulisses des théâtres d’opéra, passion qui a fait naître un livre Un fantôme d’Opéra aux éditions du Collectionneur. Il participe encore à de grands événements mondiaux comme le Festival de Cannes et se déplace dans le monde entier pour réaliser des séries de photographies. 

Pour aller plus loin :

  • Le catalogue d’exposition Ronis par Ronis sera publié par les éditions Flammarion. Il sera disponible début octobre pour suivre la fin de l’exposition et sera une édition scientifique intégrale et inédite des 590 images des 6 albums avec les commentaires de Willy Ronis. 
  • L’ouvrage Paris Ronis, publié par les éditions Flammarion, regroupe une centaine d’illustrations centrées sur Paris. 
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.