La photographe californienne Darcy Padilla est l'invitée deRegardez voir

.

darcy padilla
darcy padilla © fanny leroy

.

.

darcy padilla et Brigitte Patient
darcy padilla et Brigitte Patient © fanny leroy

.Darcy Padilla est une jeune femme brune, énergique et belle. Le père de Darcy était un travailleur social méxicain, sa mère servait les repas dans un hopital. Des lors qu'elle a eu entre les mains un appareil automatique, elle a su ce qu'elle voulait faire dans la vie, raconte Emmanuel Carrère dans la préface de son livre.

En studio elle a un joli sourire aux lèvres et c'est avec une infinie élégance et beaucoup de pudeur qu'elle témoigne de la souffrance d'une famille à travers son oeuvre de photographe.

.Durant 18 années Darcy Padilla a suivi l'itinéraire accidenté, douloureux et poignant de Julie, jeune femme atteinte du sida et mère de 6 enfants dont la plus part furent placés en famille d'accueil.

« Commise d’office auprès des pauvres », comme dit Emmanuel Carrère, Darcy Padilla photographie les sans-abris, les toxicos, les marginaux, les laissés pour compte. La pauvreté est son sujet et c’est avec justesse qu’elle prend en charge les vies en morceaux des gens.

Son travail lui vaut de nombreuses récompenses, notamment de la John Simon Guggenheim Memorial Foundation, du W. Eugene Smith Memorial Award, de la Fondation Alexia Grant professionnel, du Getty Images Grant pour la photographie éditoriale et, récemment, le prix World Press Photo.

Family loveEditions de la Martinière

livre de darcy padilla
livre de darcy padilla © la martinière

.

Darcy Padilla July project
Darcy Padilla July project © D Padilla

En 1993, Darcy Padilla, journaliste photographe-reporter, rencontre Julie Baird au cours d’un reportage à l’Ambassador, un de ces hôtels du quartier de Tenderloin, à San Francisco, qui tient lieu d’annexe aux hôpitaux surchargés. Elle la suit pendant 18 ans, jusqu’à sa mort, témoignant à travers elle de la pauvreté, des familles brisées, de la toxicomanie, du sida, des relations violentes. Des ruelles de San Francisco à l’arrière-pays de l’Alaska, cet ouvrage raconte la vie de Julie au rythme des naissances et des décès, des pertes et des retrouvailles, des petits bonheurs et des grandes douleurs. Une épopée bouleversante de la vie et de la mort qui prend forme à travers les photographies de Darcy Padilla et les mots d’Emmanuel Carrère.

« J’espère que vous ne cessez de penser à l’histoire de Julie. J’espère qu’elle vous touche. J’espère qu’elle vous fait voir le monde différemment. » Darcy Padilla

.

Photos extraites du livre et décrites lors de l'émission:

  • La famille Fyffe, Janvier 1993, Julie,18 ans Jack, 20 ans et Rachel, 8 jours.
Julie et son premier compagnon
Julie et son premier compagnon © la Martinière

.

  • Julie et Rachel au West Hotel, elles vivent ensemble dans une seule chambre avec un grand lit
Julie et sa fille Rachel
Julie et sa fille Rachel © la Martinière / Darcy Padilla

.

  • Jack est décédé du sida en 1998, Julie vit avec Jason depuis ses 24 ans, ils sont tous deux séropositifs. En 2008, Zach, qui a été adopté passe un moment avec Julie, Jason et la petite Elyssa. Ensemble ils posent pour une photo, "façon supermarché"...
10 aout 2008
10 aout 2008 © la Martinière / Darcy Padilla
  • Septembre 2011 Elyssa qui ne sait pas encore lire , fait comme si...

Dans cette image, j'ai vu une petite fille curieuse, brillante, étincellante. Autour d'elle, il n'y a que du chaos. (Darcy Padilla)

Elyssa par Darcy Padilla sept 2011
Elyssa par Darcy Padilla sept 2011 © la Martinière / Darcy Padilla

.

Darcy Padilla est membre de l'Agence VU.

D padilla agence Vu
D padilla agence Vu © VU

Cliquer sur le lien ci dessus pour découvrir l'ensemble de son travail.

Le site perso de Darcy Padilla, (en anglais)

A voir sur son site la vidéo: "Family Love — 1993-2014"

Cette émission est dédiée à la mémoire de Lucien Clergue, fondateur des Rencontres d'Arles, décédé le 15 novembre. Vous pouvez réécouter l'émission Regardez voir du 25 mai 2013 dont il était l'invité.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.