Découvrez chaque samedi, la crème des émissions de l’année agrémentée de pépites inédites. Ce samedi, retrouvez Jane-Evelyn Atwood et découvrez Pablo Baquedano.

Love
Love © Jane Evelyn Atwood

Jane Evelyn Atwood

Jane Evelyn Atwood est née à New York et vit en France depuis 1971. Son œuvre traduit la profonde intimité qu’elle entretient avec ses sujets sur de longues périodes.

.
. / Jane Evelyn Atwood

Fascinée par les gens et par la notion d’exclusion, elle a réussi à pénétrer des mondes que la plupart d’entre nous ignorent ou décident d’ignorer (prostitution, prisons...). L’ Œuvre de Jane Evelyn Atwood a été récompensée par des prix internationaux les plus prestigieux et a été exposé internationalement. En 2011, La Maison Européenne de la Photographie à Paris présentait plus de 200 de ses images dans une première rétrospective, Jane Evelyn Atwood : 1975 – 2011.

Cette même année, son tout premier travail sur la prostitution est re-édité chez Xavier Barral dans Rue Des Lombards.

Photos Choisies

Blondine, Rue des Lombards, Paris, France, 1976 – 1977
Blondine, Rue des Lombards, Paris, France, 1976 – 1977 / Jane Evelyn Atwood

J’ai rencontré des gens, j’ai vu des situations et j’ai eu besoin de les connaître de près. La photographie m’est apparue comme un moyen pour m’en rapprocher.

Jean-Louis, un homme atteint du SIDA, Paris, France, 1987
Jean-Louis, un homme atteint du SIDA, Paris, France, 1987 / Jane Evelyn Atwood

J’ai besoin de pénétrer moi-même ces univers fermé, de comprendre, de montrer, d’ouvrir les yeux des gens

Jumelles aveugles, Institut Départemental des Aveugles, St-Mandé, France, 1980
Jumelles aveugles, Institut Départemental des Aveugles, St-Mandé, France, 1980 / Jane Evelyn Atwood
Rosita Domingas, 27 ans, victime de mine
Rosita Domingas, 27 ans, victime de mine / Jane Evelyn Atwood

Pas de jambes, un bras, un enfant. A l’AJOSOVIMI (Association pour la jeunesse responsable des victimes de mines ). Kuito, Bié, Angola. Novembre 2002

Ses photos ne laissent indemnes ni la photographe ni le regardeur…  Christine Delory-Momberger

►►► POUR ALLER + LOIN |

  • Exposition : Les Nuits Noires Photographiques de Talence proposeront une petite sélection de photos sur les prisons de femmes, du 15 au 28 septembre 2016
  • Conférence : Autour des femmes qu’elle a photographié- prostituées, détenues, personnes âgées.... A l'invitation du Circolo Tina Modotti à Bolzano (Italie), le 25 novembre 2016
  • Parution : Jane Evelyn Atwood par Christine Delory-Momberger (2015) Collection Juste Entre Nous Deux, André Frère Édition

Pablo Baquedano

.
. / Pablo Baquedano

Né en 1988 à Toulouse, Pablo Baquedano a étudié trois ans comme praticien photographe de l’EPTA à Toulouse. Il s’oriente à présent vers des sujets qui font la part belle à l’humain dans son individualité singulière mais aussi à travers sa dimension sociale.

Photos Choisies

Les Ardennes, pour La France vue d’ici
Les Ardennes, pour La France vue d’ici / Pablo Baquedano

Cette photo a été prise dans un troquet des Ardennes où j’ai pris mes habitudes. On y voit une ambiance particulière et familiale qui semble appartenir à un autre temps. Ce que j’aime dans cette région c’est l’ouverture d’esprit des gens… on ne m’a jamais refusé une photo

Les Ardennes, pour La France vue d’ici
Les Ardennes, pour La France vue d’ici / Pablo Baquedano

Je veux montrer qu’il reste de la vie dans ces villages. Pour cette image j’ai tourné autour des sujets pendant un bon moment, presque en dansant avec eux … je les trouve beaux.

►►► POUR ALLER + LOIN |

Pablo Baquedano participe à La France vue d’ici.

Un projet initié par Médiapart et Images singulières. Une enquête photographique et documentaire collective sur un pays bouleversé, la France.

"C’est un travail d’équipe et de rencontres tant avec les autres photographes comme avec les gens que l’on photographie."

La France vue d'ici fera l'objet d'un ouvrage collectif en 2017.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.