Je ne suis pas mondain, je ne suis pas fait pour la foule, je suis mieux au fond de mon jardin.

Eléments de parcours

Denis Brihat a coutume de dire que la photographie a été son université. Son parcours l’entraîne d’abord de la photographie industrielle au reportage et à l’illustration. Cette première partie de son œuvre est couronnée par le prix Niépce obtenu en 1957 après un voyage d’un an en Inde qui va marquer sa vie. L’année suivante, lassé par la vie parisienne, il décide de s’installer à Bonnieux, en Provence, sur le plateau des Claparèdes. Dans des conditions matérielles spartiates, c’est là qu’il crée ses premiers tableaux photographiques en noir et blanc. La nature va s’épanouir dans tout son univers de création : paysages, micro-paysages in situ (pissenlits, herbes folles, chardons) ou bien objets de nature photographiés dans l’atelier (fleurs, fruits, légumes). Les coquelicots, les tulipes noires, les oignons ou les kiwis occuperont Denis Brihat pendant de longues années. En noir et blanc oucolorées par des procédés de virages qu’il affine au fil des ans, ses images pleines de poésie ne doivent pas être considérées comme des illustrations ou des planches naturalistes, mais comme de véritables œuvres d’art qui s’offrent à la contemplation. Denis Brihat révèle un monde invisible, un microcosme mystérieux aux trésors esthétiques infinis. La carrière de Denis Brihat est aujourd’hui internationale. Ses photographies ont été exposées à travers le monde, du MoMA ( New York) au Victoria & Albert Museum (Londres), du Musée de l’Élysée (Lausanne) au Palais de Tokyo (Paris). Elles figurent dans les plus grandes collections publiques et privées. Cette monographie – première du genre pour cet artiste – retrace le parcours d’une œuvre singulière qui s’inscrit dans l’histoire de la photographie contemporaine.

.

photos choisies
photos choisies ©
  • Denis Brihat , Portrait de Sikh
Portrait de Sikh D. Brihat
Portrait de Sikh D. Brihat © Portrait de Sikh D. Brihat

J e ne suis jamais tout à fait revenu de l’Inde…

  • Denis Brihat , Poivron
d brihat poivron
d brihat poivron © poivron

On ne fait que son autoportrait, même si on ne photographie que des poivrons…

.

  • Denis Brihat , Oignon
D Brihat oignon
D Brihat oignon © D Brihat oignon

.

Quand on travaille à la chambre on ne mitraille pas, les châssis sont lourds, mais j’essaie toujours d’épuiser le sujet…

  • Denis Brihat, Trois cerisiers en Fleurs
Denis Brihat trois cerisiers
Denis Brihat trois cerisiers © D. BRIHAT trois cerisiers

Mon travail est destiné à la décoration poétique du mur au même titre qu'un tableau de Braque, la différence c'est l'aspect financier...

bandeau  RV EXPO
bandeau RV EXPO ©

.

Denis Brihat l'offrande visuelle, chez Camera Obscura (Paris)

Du 10/12 au 30 janvier 2016

L'œuvre de Denis Brihat est le résultat d’un choix d’existence, d’un engagement constant pour la photographie. C’est certainement une attitude que l’on rencontre plus couramment en peinture : l’artiste tout entier consacré à sa création, véritable raison de vivre et obsession de chaque jour... Elle est plus rare en photographie, mais prend tout son sens en ce qui concerne Brihat. Didier Brousse, fondateur et directeur de la galerie Camera Obscura

PUIS

Denis Brihat photographies Musée de Gajac : 29 avril - 26 juin 2016

2 rue des Jardins 47300 Villeneuve-sur-Lot_ Tél : 05 53 40 48 00

Denis Brihat poire
Denis Brihat poire © Denis Brihat poire

Depuis 50 ans, Denis Brihat transfigure la nature et cherche à "révéler la beauté des choses humbles", comme les légumes, les fruits ou les fleurs qui mûrissent et fleurissent dans son potager du Lubéron.

Des fruits, des légumes, des fleurs, des herbes folles. Rien à voir avec des natures mortes. La vie et l'humour débordent. Voyez ce chardon renfrogné boudant dans d'épineuses pensées. Cette gousse d'ail faisant valoir ses charmes en déployant ses tiges en une parade nuptiale. On reste sidéré par les véritables petits traités zen que Brihat parvient à inscrire dans ses images. Dans chacune d'elles s'ouvre un univers. Un trèfle sauvage évoque une cons­tellation astrale. Une tranche de citron se métamorphose en rosace de cathédrale. De la poésie pure." Luc Desbenoit, Télérama, 12/01/2012

.

bandeau livre fanny
bandeau livre fanny ©

Denis Brihat - Monographie 1955-2012 - Editions Le Bec en l'air

livre denis Brihat
livre denis Brihat ©

En s’écartant des chemins de la reconnaissance, en choisissant le Luberon, il a pris sciemment le risque de l’oubli. Ce livre – c’est son grand mérite – propose de remettre en face de nous un corpus éclatant, évident d’intelligence et de beauté.

François Cheval, Conservateur du musée Nicéphore Niépce, commissaire d’exposition

.

regardez voir aussi
regardez voir aussi ©

.

Géraldine LayNorth EndDu 29 janvier au 30 avril 2016 , du mercredi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vousGalerie Le Réverbère, Lyon Lauréate 2015 du programme Hors les Murs de l’Institut français.

Geraldine Lay
Geraldine Lay ©
."J’ai pu effectuer un long séjour au Royaume-Uni, partagé entre les villes de Manchester, Cardiff, Bristol et Londres, pour clore cette série. J’avais envie depuis longtemps de mêler des photographies de rue avec celles, plus intimes, d’habitants chez eux. Lorsque je photographie dans la rue, j’affectionne ces instants où tout semble posé, installé comme sur un plateau de cinéma où comme le dit Jean-Luc Godard, il faut « essayer de retrouver dans tous ces mouvements de foule le départ de la fiction ." G. Lay

Les liens

Regardez Voir sur Facebook

L'oeil de la photographie

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.