Hélène Jayet nous emmène au Mali, à Montpellier, à Paris dans le quartier Château d' Eau pour un parcours de ses projets photographiques.

Je préfère avoir cette liberté de fantasmer d'où je viens.

Hélène Jayet fait partie de l'agence Signatures. Ses séries photographiques sont ancrées dans son identité, son histoire, ses engagements et ses doutes... 

De mère française et de père malien, elle a été adoptée et a grandi dans une famille d'enfants adoptés, avec deux sœurs de Corée du Sud, un  frère gitan et un frère franco-antillais. Hélène Jayet ne sait rien et ne veut rien savoir de ses parents d’origine, mais elle explore le le Mali et l'adoption par sa photographie. 

  • Photographie extraite de la série "Chroniques maliennes" (décrite à l'antenne par Philippe Bertrand)

Hélène Jayet s'est rendu au Mali en 2005, avant d'être exposée à la Biennale de Bamako en 2017. 

Chroniques maliennes
Chroniques maliennes / Hélène Jayet

"L’idée était de faire une pellicule entière sur une journée. Je saisis les choses qui m’attiren , c’est très instinctif : Voyager, regarder me saisir, me souvenir. Cette série, c’est un carnet personnel."

  • Série "Adoptés - l'origine de l'histoire"  (2009) : Un travail photographique sur l'adoption.

"J’ai toujours cherché la preuve qu’on pouvait être adopté et, adulte, aller bien. Pour cette série, je suis partie des documents que mes parents, rapporteurs pour la DASS, possédaient. Le projet se déroule comme une enquête policière à partir de papiers administratifs, de vêtements.... autant de traces de l'adoption conservées précieusement par les familles dans une boîte. "

  • Série "Colored Only - Chin Up!" (2012-2017)  

Chin up veut dire "lève le menton, travaille ta posture" lorsqu'on prend une photographie, et également "Résiste, tiens toi droit". 

Montrer les cheveux en photographie est un prétexte pour montrer ce qu’il y a derrière. 

Photo  extrait de la série "Le Village " (décrite à l'antenne par Zohra Bensmaïli.)

Le village
Le village / Hélène Jayet

"Ce qui m'intéressait en allant dans le quartier Château d'eau dans le 10ème arrondissement à Paris, c'est cette génération qui vit en France, partagée entre les influences de ses origines, les traditions, et le fait de orter un cuir, des piercing ... "

Avec "Colored only, Chin up!, Hélène Jayet installe son studio ambulant dans les magasins, les festivals.... 

(Photo décrite à l'antenne par Laetitia Gayet)

Colored only
Colored only / Hélène Jayet

"C’est une jeune coiffeuse de Château d’eau qui est le portrait craché de Rihanna."

•  Le site d'Hélène Jayet 

•  La page instagram du projet Colored only - Chin Up !

•  Sa série Colored Only - Chin Up !  est exposée:  

Jusqu’au 24 août: à Marrakech au Musée d’Art Contemporain Africain Al Maaden (MACAAL) dans le cadre de l'exposition "Africa is no Island" 

Jusqu’au 2 septembre: Exposition à l’Afrika Museum - aux Pays-Bas à Berg en Dal  :  « Afrotopia » 

• Jusqu’au 30 septembre:  Exposition " I love Africa" au festival photo de la Gacilly à Baden en  Autriche : les "Chroniques Maliennes" d' Hélène JAyet sont exposées en extérieur. 

Programmation musicale 

  • Dominique A, "Enfants de la plage" 
  • Ibeyi et Kamasi Washington, "Deathless"
  • John Lennon, "Power to the people"
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.