Stephan Zaubitzer est photographe depuis 1991. En 2002, sa photographie rencontre le cinéma. Il devient lauréat du World Press Photo 2004, puis est nominé au prix Roger-Pic décerné par la Scam pour son travail sur les salles de cinéma du monde. Sous la direction artistique de Françoise Huguier, ce travail est exposé au Mois de la Photographie 2008 organisé par la MEP. Avec l’aide des instituts français, il développe ce travail en Égypte, Inde et Maroc. Stephan Zaubitzer vient de réaliser Mon entreprise prend la pose , un livre de portraits pour France Initiative. Il est par ailleurs sociétaire de la coopérative de photographes Picturetank qui distribue ses archives.

.

St. Zaubitzer Cinéma 1
St. Zaubitzer Cinéma 1 © S. Zaubitzer / S. Zaubitzer

.

S. Zaubitzer Grand écran 2
S. Zaubitzer Grand écran 2 © S. Zaubitzer

.

Photographier des salles de cinéma c'est une forme d'hommage, j'ai une tendresse pour tous ces bâtiments, qu'ils soient baroques, ou rudimentaires... C'est aussi des occasions de rencontres humaines. Stephan Zaubitzer

Exposition au MAP de Toulouse - Festival de Photo Amateur- du Lundi 1er au 30 septembre, "Grands écrans", Hotel de ville, Place du Capitole

Anne Rearick est une photographe américaine qui fait partie de l'Agence Vu. Elle s’inscrit, dans une tradition de la photographie documentaire. Récemment elle a exposé à Perpignan lors du Festival Visa pour l'image , sa série réalisée en Afrique du Sud et intitulée "Chronique d'un township". Aux Etats-Unis ou en Afrique du Sud, elle sait porter le même regard généreux sur les gens pour des images qui veulent, avant tout, nous dire le plaisir de l’instant et la qualité de la rencontre.

Photographe primée elle a été publiée dans le New Yorker, Vanity Fair, le New York Times, mais aussi, en France, dans les quotidiens Le Monde et Libération."L'oeil aiguisé de l’Américaine à su cerner au plus près la réalité d’une société sud-africaine qui doit encore composer avec cet autre apartheid, économique en l’occurrence, contraignant la majeure partie de la population noire du pays à continuer à vivre dans les ghettos périurbains." écrit Gilles Renault dans Libération.

.

Anne Rearick Chronique d'un township 1
Anne Rearick Chronique d'un township 1 © Anne Rearick VU

.

Anne Rearick Chronique d'un township 2
Anne Rearick Chronique d'un township 2 © Anne Rearick VU

.

Anne Rearick Chronique d'un township 3
Anne Rearick Chronique d'un township 3 © Anne Rearick VU

.

Je voulais montrer une vie entière, pas seulement des tranches de vie... et casser les steréotypes."Anne Rearick

A LIRE:

Et tout le Bataclan , éditions Silène-Aba, sept 2014

Livre Zaubitzer Bataclan
Livre Zaubitzer Bataclan © Zaubitzer

Le livre anniversaire des 150 ans du Bataclan

Célèbre chinoiserie de Paris, le Bataclan fêtera ses 150 ans fin 2014. Pour célébrer l’anniversaire de cette emblématique salle parisienne, le photographeStephan Zaubitzer a choisi l’angle de ses publics. Un large panel d’individus grâce auquel le lieu se transforme chaque soir. Pendant plus de deux ans, Stephan Zaubitzer a aménagé un studio dans ce lieu mythique et y a photographié des centaines de spectateurs, avec leurs codes vestimentaires, leur maquillage, badge ou tatouage. Photographiés seuls, en pied, de face et de dos, les personnages s’animent comme autant de figurines d’un vaste musée vivant.

*

Anne Rearick, Editions Atlantica, 2003

livre anne rearick
livre anne rearick © anne Rearick

Dans le cadre carré de son appareil photographique, Anne Rearick sait saisir des moments de pureté, d'authenticité, comme suspendus, des fragments d'humanité. Et cela, loin de considérations économique, politique ou sociale. Cette vision, qui prolonge d'ailleurs la tradition d'un humanisme photographique à la française, est avant tout empreinte de poésie; une poésie de toute évidence naturaliste.

Gabriel Bauret

Les liens

Anne Rearick

Stephan Zaubitzer le site

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.