Gabrielle Duplantier, jeune photographe, expose ses œuvres "Terres Basses" à la Galerie Confluences à Nantes du 18 mai au 23 juin 2018 et édite le livre de photographies du même nom aux éditions Lamaindonne.

Coral, Santander, 2014
Coral, Santander, 2014 © Gabrielle Duplantier

Gabrielle Duplantier expose Terres Basses, à la Galerie Confluences, située à Nantes, galerie de photographies contemporaines.

Gabrielle Duplantier cite volontiers deux photographes pour la liberté et l'audace qu'ils transmettent dans leurs images : Julia Margaret Cameron et Mickael Ackerman. Elle vit entre le pays basque et le Portugal, et propose des photographies sombres, mélancoliques, mais pas tristes, pleines de mystères et dont les personnages semblent toujours en mouvement, flous ou effacés, comme le montre la photographie de l’enfant aux yeux bandés. Les photographies évoquent un monde disparu, plein de magie, semblable à l’Angleterre des sœurs Brontë, très féminin et en noir et blanc. 

Salomé, 2015
Salomé, 2015 / Gabrielle Duplantier

Elle publie Terres Basses aux éditions Lamaindonne, elle y a déjà publié le livre Volta en 2014. Épuisé en peu de temps, il a fait l’unanimité dans le monde de la photographie. Cette nouvelle édition de photographies ne laisse que peu de doutes sur le talent de la jeune femme de 40 ans. L’exposition montre justement des photographies tirées de Volta et de Terres Basses. Gabrielle Duplantier travaille avec la presse, l'édition ou avec des musiciens, tout en voyageant régulièrement pour son travail personnel.

Passionnée de photographies depuis son jeune âge, elle réalise un certain nombre de séries, alors qu’elle effectue ses études en peinture et histoire de l'art à la faculté des Arts Plastiques de Bordeaux. C’est en 2002, de retour au Pays Basque, avec son diplôme en poche qu’elle commence à entreprendre un travail personnel plus fouillé en photographiant des paysages et des personnes qui la fascinent. 

D’expérimentations en expérimentations, Gabrielle Duplantier va trouver son style, sa signature photographique : un monde en noir et blanc féminin aux prises avec la nature, qui capture les mouvements, les incidents autant que les accidents de la vie

Aller plus loin 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.