Le photographe d'origine iranienne Abbas, un des piliers de l'agence Magnum, qui a couvert de nombreux conflits et révolutions dans le monde, est décédé le 25 avril 2018 à Paris à l'âge de 74 ans.

VIETNAM DU SUD. 1973. Le photographe ABBAS porte un casque et un gilet pare-balles pendant la guerre.
VIETNAM DU SUD. 1973. Le photographe ABBAS porte un casque et un gilet pare-balles pendant la guerre. © Abbas / Magnum Photos

C'était un parrain pour toute une génération de jeunes photojournalistes déclare le président de Magnum, Thomas Dworzak, sur le site de l'agence. "Iranien transplanté à Paris, c'était un citoyen du monde qu'il documentait sans cesse ; avec ses guerres, ses désastres, ses révolutions et ses soulèvements", ajoute-t-il. Abbas, qui avait rejoint Magnum en 1981 après avoir travaillé pour les agences Sipa et Gamma, a notamment signé des reportages au Biafra, au Bangladesh, au Vietnam, au Moyen-Orient, en Iran, au Chili, à Cuba et en Afrique du Sud pendant l'apartheid.

Abbas nous a quitté... Un grand Monsieur de la photographie, l'un de ceux qui aimait l'image, c'était passionnant de discuter avec lui, de l'écouter. Toujours un trait d'humour. La dernière fois que je l'ai vu c'était dans la cour de l'Elysée , la dessinatrice coco de Charlie Hebdo nous avait croqué.

Brigitte Patient rend hommage à ce grand photographe avec Eric Bouvet, photographe indépendant.

L'émission est en partenariat avec Le magazine Fisheye 

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.