Le Festival "ImageSingulières" est l'un des temps forts de la photo documentaire en France, il s'ouvre à Sète le 24 mai. Avec nous les photographes : Raphaël Helle et Anne Rearick.

Affiche ImageSingulières 2017
Affiche ImageSingulières 2017 © Cuisset

Le Festival ImageSingulières est un projet qui engage une cinquantaine de photographes et journalistes. Leurs photos croisées proposent un portrait kaléidoscopique de l’hexagone.

Gilles FAVIER (Directeur artistique d’ImageSingulières) : En découvrant la multiplicité des origines de ceux qui faisaient battre le cœur du pays, les ouvriers, et en particulier les mineurs, Paul Valéry, le Sétois, écrivait en 1932 dans une préface de La France travaille : « La terre de France diverse comme le peuple qui l’habite ». Cette phrase pourrait symboliser ImageSingulières comme nous l’aimerions, tolérant et ouvert sur le monde.

Raphaël Helle

En France, on ne regarde pas assez. Quand on est photographe, on a tendance à être attiré par l’exotisme, moi j’aime regarder en bas de chez moi.

Raphaël Helle
Raphaël Helle © Radio France / Mariel Bluteau

Éléments de parcours

Raphaël Helle est un photographe documentaire né dans l'Aube en 1961. Il vit en Franche-Comté. C'est le Front National s'emparant en 1997 de la ville de Vitrolles qui le conduit à la photographie de presse. Il poursuit avec José Bové avec qui il établit une relation de proximité . Il consacre ensuite ses sujets sur le développement durable. Il mène ensuite différents travaux en immersion. Auprès d'un groupe d'adolescents, de l’entrée au lycée jusqu’au bac, à l’usine, avec les ouvriers de Peugeot Sochaux. Ces deux reportages donnent lieu entre autres, à des publications dans la revue XXI. Raphael Helle est l'auteur de plusieurs livres tels que «Lyon 8 décembre, la fête des lumières» une commande de la ville de Lyon ; «Les pionniers de l’or blanc», aux éditions Glénat avec le journaliste du Monde Philippe Revil ; «Aurillac aux limites», éditions Actes-Sud, pour les vingt ans du Festival international de théâtre de rue d’Aurillac. Il est également membre de Signatures, maison de photographes.

Pour le projet LA FRANCE VUE D’ICI, initié depuis trois ans par ImageSingulières et Mediapart, Raphael Helle a réalisé trois reportages :

  • « La Peuge » c’est ainsi qu’en Franche-Comté les ouvriers continuent de nommer l’usine PSA créée il y 100 ans par la famille Peugeot. Sochaux est le plus grand site industriel français, le plus ancien et la capitale de l’automobile. Les modèles de voitures sont connus de tous. Mais qui sont les personnes qui les fabriquent à la chaine, et qui font vivre une région entière ?

  • Le jeune loup du FN. En mars 2015 pour les élections départementales, sur les terres ouvrières de l’usine Peugeot-Citroën autour de Sochaux-Montbéliard, Loup Viallet, candidat FN pour le canton d’Audincourt, était en campagne. Âgé de 24 ans, il incarne le Rassemblement Bleu Marine de Marine Le-Pen plutôt que le vieux FN.

  • Champagne ! Retour dans la ville où Raphaël Helle est né, où il a passé une partie de sa jeunesse. 23 ans plus tard, il retrouve un condensé de l’époque actuelle : fermetures d’entreprises, dépeuplement rural, montée du FN.

Photos choisies de Raphaël Helle

Raphaël Helle : Je montre l’époque. C'est aussi une manière de renouveler l’iconographie de l’usine, car il se fait de moins en moins de photos sur l’usine, et ce sont surtout des photos du passé.

Ouvrier de la Peuge
Ouvrier de la Peuge © Raphael Helle
Martine, ouvrière de "la Peuge" et sa famille
Martine, ouvrière de "la Peuge" et sa famille © Raphaël helle

Anne Rearick

Anne Rearick
Anne Rearick © Radio France / Brigitte Patient

Éléments de parcours

Anne Rearick est née dans l’Idaho, aux États-Unis, en 1960. Sa vision humaniste est à la fois documentaire et très personnelle. Elle travaille lentement, photographiant souvent sur des périodes de plusieurs années, ce qui lui permet d’approfondir ses relations avec les gens et les lieux au fil du temps. Anne Rearick essaie de dépeindre et de célébrer toute l’étendue de l’expérience quotidienne de ses sujets, se tenant, à bien des égards, au même niveau qu’eux plutôt que face à eux. Pour en savoir plus, RDV sur son site ici.

La photographe Anne Rearick a réalisé une résidence dans le cadre du festival ImageSingulières. Son travail fait l’objet d’un livre, le dixième de la collection Sète #

Photos choisies par Anne Rearick

  • Images issues de la série "Sète #17 "

Dans le carré magique d'Anne Rearick, la ville de Sète se révèle douce. Etrangement douce. Pas romantique mais d'une profondeur de sentiments qui se traduit dans la richesse des gris modulant chaque image, y compris celles qui ont été réalisées dans les conditions de lumière les plus fortes. Christian Caujolle

Tatouage représentant George Brassens
Tatouage représentant George Brassens © Anne Rearick / VU’
La danse de François
La danse de François © Anne Rearick / VU’

André Kertesz disait : "Je photographie des petits rien". Anne Rearick me fait penser à lui. Et c'est beaucoup. (C. Caujolle)

Josian et son chat, Papa
Josian et son chat, Papa © Anne Rearick / VU’

LIVRES

L'émission est en partenariat avec Le magazine Fisheye

La playlist de l'émission

  • Rolling Stones, "Under my thumb"
  • Isaac Delusion : "Cajun"
  • London Grammar : Oh Woman oh man

Regardez voir aussi

.
. © Foire de Bièvres
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.