Anne Rearick

« J’affronte sans cesse la question de savoir à qui profite mes clichés »

  • Brigitte Patient et Anne Rearick
Anne Rearick et Brigitte Patient
Anne Rearick et Brigitte Patient ©

Je crois qu’on a assez de violence autour de nous, je m’intéresse plutôt à la beauté et à l’humanisme. Anne Rearick__

Eléments de parcours

Elle est américaine et, à part elle, personne ne pourra comprendre l’histoire d’amour, qui dure depuis quinze ans, et qui s’est tissée entre cette jeune femme raffinée et l’espace du Pays Basque français qu’elle a investi pour le photographier. Elle a aimé des espaces, des gens, des paysages, des perspectives, des anecdotes, des relations des gens aux animaux, des enfants aux bêtes et aux arbres et, discrètement, elle a, avec une rare tendresse, enregistré ces moments qui étaient tellement éloignés de sa propre culture. Elle s’inscrit, évidemment, dans une tradition de la photographie documentaire, qui lui permet d’approcher avec une grande liberté une évidente sympathie, une simple envie de garder trace, des moments qu’elle vit, par choix, dans ce territoire à la culture complexe qui lie la France à l’Espagne. Pas de souci politique, pas de choix biaisé, simplement le bonheur de deux découvertes. D’une part celle d’un paysage, parfois traversé dans le lointain par un personnage qui va le structurer et dont elle apprécie la beauté, par ailleurs la découverte de gens, ordinaires et à la richesse exceptionnelle qui acceptent, entre travail et dialogue, d’abandonner leur image à la photographe. Et elle sait, aux Etats-Unis ou en Afrique du Sud, porter le même regard généreux sur les gens pour des images qui veulent, avant tout, nous dire le plaisir de l’instant et la qualité de la rencontre.

.

RV bandeau Photos choisies
RV bandeau Photos choisies ©

.

  • Anne Rearick, Wayne et son ami, Les Appalaches
Anne Rearick deux amis dans les Appalaches
Anne Rearick deux amis dans les Appalaches © anne rearick

Cette photo est prise en attendant de tuer un mouton. C’est un univers assez brut, où l’on côtoie les serpents et toutes sortes de bêtes... C’était un peu un voyage en enfer pour moi.

  • Petite fille et son âne dans la vallée d’OSSAU, Pays basque
Anne Rearick Pays basque
Anne Rearick Pays basque ©

J’ai souvent photographié des petites filles. C'est une forme d'autoportrait. A. Rearick __

  • Couple de jumelles dans l'Idaho, Anne Rearick
Couple de jumelles dans l'Idaho, Anne Rearick
Couple de jumelles dans l'Idaho, Anne Rearick © Anne Rearick

Cela fait partie de mon travail de construire des relations profondes, cela permet des photos plus poétiques.

  • Couple se séparant photographié dans un village du pays basque, Anne Rearick
Anne rearick couple se séparant pays basque
Anne rearick couple se séparant pays basque ©

Ce couple, que je connaissais bien était en pleine séparation, je suis arrivée à ce moment là et j'ai fait trois photos...

.

  • Afrique du Sud, dans le township de Langa , un des plus vieux de Cap Town
Anne Rearick Afrique du Sud, dans le township de Langa, Cap Town
Anne Rearick Afrique du Sud, dans le township de Langa, Cap Town ©

Cet homme reconstruisait sa maison suite à un incendie. Cela arrive souvent à cause des poêles à bois et des lampes à pétrole. Il m’a impressionné, car malgré sa situation il s’est livré à mon appareil avec une dignité et une ouverture incroyable.

.

bandeau LIVRES DEF
bandeau LIVRES DEF ©

.

Township , Anne Rearick, editions Clémentine de la Feronnière

anne rearick livre Township
anne rearick livre Township ©

C’est en 2004 qu’Anne Rearick part à la rencontre des Xhosas, population noire qui vit dans deux townships du Cap. Pendant plus de dix ans, elle y retournera régulièrement, notamment dans celui de Langa, où elle tisse des liens forts et intimes avec ses habitants. Autant d’années nécessaires pour comprendre la réalité de cette société sud-africaine : au début, Rearick ressent l’espoir qui suit la sortie de l’Apartheid. 20 ans plus tard, la société est désabusée, victime de la ségrégation économique. Violences, meurtres, alcoolisme et maladie font le quotidien du township… C’est pourtant tout autre chose que nous montrent ses photographies : elles en extraient la beauté d’un quotidien. Dans la pudeur et la poésie, Anne Rearick témoigne. Ce travail a été exposé à Visa pour l’Image à Perpignan en 2014 et a reçu le prix Roger Pic (SCAM).

photo du cap anne rearick
photo du cap anne rearick ©

.

Regardez voir aussi
Regardez voir aussi ©

.

Exposition « Fratelli d’Italia » à la Galerie Polka avec des photos de Luigi Ghirri, Mario Giacomelli et Claude Nori … jusqu’au 30 juillet .

Luigi Ghirri et Claude Nori, Plaine du Pô, 1990
Luigi Ghirri et Claude Nori, Plaine du Pô, 1990 © Luigi Ghirri et Claude Nori, Plaine du Pô, 1990

.

La galerie parisienne Binôme propose l’exposition SECOND HANDS, quand des photographes s'emparent d'un corpus d’images anciennes pour les revisiter.

Melinda Gibson et Thomas Sauvin
Melinda Gibson et Thomas Sauvin ©

.

Le festival Sportfolio bat son plein depuis vendredi. C’est le le seul événement au monde à célébrer l’image de sport. Avec 14 expositions à la clé.

  • Grigory Sysoev, Photographe russe_ lauréat du grand prix: L’athlète tunisien Oussama Mellouli se ravitaille en eau pendant la course des 10 km nage en eau libr..._
Grigory Sysoev
Grigory Sysoev © Grigory Sysoev

.

Prix Niepce 2016. Le théâtre a ses Molières, le cinéma les Césars, la photo : Le prix Niepce. Créé depuis 1955 par l’association Gens d’image ce prix, parmi les plus importants en France, a été attribué à Laurence Leblanc...

laurence leblanc
laurence leblanc © Laurence Leblanc

.

Les liens

Regardez Voir sur Facebook

L'oeil de la photographie

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.