Christian Caujolle

  • © Philong Sovan
Christian Caujolle
Christian Caujolle © Philong Sovan

Je suis un passeur... je n'aspire qu'à cela.

.

C Caujolle et B. Patient
C Caujolle et B. Patient ©

Eléments de parcours

Critique d’art, commissaire d’exposition, découvreur insatiable et auteur prolifique, Christian Caujolle est un personnage quasi mythique et incontournable dans le monde de la photographie européenne. Formé aux côtés de Michel Foucault, Roland Barthes et Pierre Bourdieu, il commence sa carrière au quotidien Libération avant d’en diriger le Service Photo. En 1986, il fonde l’Agence VU’ puis, 10 ans plus tard, la Galerie VU’. EN 1997, il est nommé directeur artistique des Rencontre d’Arles, collabore avec PhotoEspaña puis créé le Festival photo de Phnom Penh, le plus grand rendez-vous annuel de la photographie en Asie du Sud-est.

.

RV bandeau Photos choisies
RV bandeau Photos choisies ©

.

  • Sarah Moon,

Elle a commencé sa carrière comme photographe de mode, travaillant longtemps pour Cacharel et de grandes maisons de couture parisiennes ou pour le magazine Vogue. Après plusieurs années, elle se tourne vers une photographie plus personnelle et introspective qui la fait participer à de nombreuses expositions à travers le monde. Depuis les années 1980, elle a reçu de très nombreux prix, notamment pour ses vidéos, et a publié différents livres de ses images. Son style et sa technique au polaroid et à la chambre ont transcendé la distinction traditionnelle entre la photographie appliquée et la photographie d’art. Ses images rappellent qu’il n’y a de réalité que traversée par le temps et ses tirages eux-mêmes portent les stigmates de la vie.

  • photo présentée dans le cadre de l'exposition Ma Samaritaine 2015
sarah Moon
sarah Moon ©

Le tirage de cette photo est absolument magnifique. On connait cette artiste pour son onirisme, elle ne s’était jamais confrontée à l’architecture, elle est tombée sous le charme de la vision de Paris que l’on a à travers les vitres sales du bâtiment de La Samaritaine, cela s’apparente à un dessin au fusain, on a une matière photographique unique.

C.Caujolle

  • Michael Ackerman

Photographe américain né en Israël, M. Ackerman vit à Berlin. Depuis sa première exposition en 1999, il a reçu plusieurs prix et a participé à de nombreuses expositions personnelles et collectives en Europe et aux Etats-Unis. Sa production photographique prend la forme de séries compilées en différents livres comme End Time City en 1999, Fiction en 2001 et Half Life en 2010. Ses photographies (le plus souvent en noir et blanc) ne sont jamais préméditées, elles se créent dans l’obsession et la persévérance mais surgissent comme des accidents : elles ne veulent raconter aucune histoire précise et viennent bien plutôt sublimer le mystère , le tragique et la vulnérabilité qui animent l’artiste et qui sont le propre de l’existence.

M Ackerman, Ma samaritaine
M Ackerman, Ma samaritaine ©
  • Michael Ackerman, Ma Samaritaine 2015
M Ackerman, Ma samaritaine 2
M Ackerman, Ma samaritaine 2 ©

Michael Ackerman a plongé avec fascination dans un monde dans lequel il a naturellement retrouvé des échos à son propre univers, flottant, parfois au bord de l’effacement, structuré par la lumière qui à la fois aveugle et révèle. Pour la première fois il insiste sur la couleur, avec une tonalité bien à lui, vibrante.

Photographe Suédois né à Solna en 1944, vit à Stockholm.

"Le territoire qu’Anders Petersen parcourt est essentiellement dessiné par les contours charnels de ses modèles. Il semble arpenter la ville avec une frénésie animée par le désir de l’autre et de l’écho qu’il renvoie. Loin d’une vision distanciée et silencieuse, celle d’Anders est faite de bruit et de fureur, s’immergeant au cœur de la foule... En essayant, toujours, d’appréhender le mystère de la photographie et du portrait, captation furtive de fulgurances profondément sensibles."

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/11/14c60b1a-91fb-11e5-b817-005056a87c30/640_petersen-ushi-con-un-hombre-copie.jpg" alt="Petersen- ushi, Con un hombre" width="640" height="431" />
Petersen- ushi, Con un hombre ©

.

  • Remissa Mak, photographe cambodgien_ Ordre _

Il y a tout juste 40 ans, les troupes de Pol Pot entraient dans Phnom Penh. En trois jours, la ville fut vidée de ses habitants. Remissa Mak avait 7 ans et son témoignage aujourd'hui prend la forme de mises en scène de papiers découpés. Dans sa série "Leave three days ", Mak remissa explore cette page refoulée de son histoire.Leave threee days (vous partez pour trois jours) c'est ce que disaient les khmers aux gens qu'ils chassaient de Phnom Penh.

.

bandeau RV expo long
bandeau RV expo long ©

.

Ma Samaritaine 2015, Six regards contemporains

Du 17 octobre au 20 décembre 2015

67-73 rue de Rivoli, Paris 1er Galerie éphémère aménagée dans un ancien magasin de la Samaritaine

Entrée libre et gratuite

Ma samaritaine 2015 vue par ierre-Olivier Deschamps
Ma samaritaine 2015 vue par ierre-Olivier Deschamps ©

Ma Samaritaine 2015 Vue par Michael Ackerman, Pierre-Olivier Deschamps, JH Engström, Yves Marchand & Romain Meffre, Sarah Moon, Georges Rousse.Commissaire d’exposition Christian Caujolle

C’est la troisième édition de ce projet qui met à l’honneur la photographie pour constituer la mémoire contemporaine du bâtiment mythique de La Samaritaine.

Alors que les travaux battent leur plein nous avons, cette année, fait appel à des regards plus affirmés, leur demandant de nous livrer leur expérience d’un lieu qu’ils ont investi avec enthousiasme. La diversité de leurs propositions, dans lesquelles le style de chacun est reconnaissable, réserve cependant des surprises… Christian Caujolle

.

Lille 3000, Renaissance, Phnom Penh

Musée de l'Hospice Comtesse

26 sept- 17 janvier 2016

Commissariat: Christian Caujolle

lille3000 PP
lille3000 PP ©

La capitale du Cambodge représente l’unique exemple à l’époque contemporaine d’une ville qui a été vidée autoritairement de ses habitants et qui est restée pendant presque quatre ans une ville quasiment abandonnée. Alors que 90 % des artistes et des intellectuels ont disparu entre 1975 et 1979, il est spectaculaire de trouver dans ce petit pays une telle concentration d’artistes de haut niveau.

On assiste aujourd’hui à la renaissance de la ville à travers l’urbanisation, le tourisme et l’art. Nous sommes en présence de trois générations : les survivants, ceux qui sont nés après le régime de Pol Pot au début des années 80 et les tout jeunes, plus politiques et radicaux. La puissance créatrice des artistes cambodgiens touche tous les domaines : vidéos, performances, photographies, sculpture… Le renouveau artistique a commencé.

.

Bandeau RV a Lire
Bandeau RV a Lire ©

.

Le numéro 5 de la revue The Eyesest en kyosque

The eyes numero 5
The eyes numero 5 ©

A découvrir :

Le parcours de Christian Caujolle

Il convoque pour The Eyes plus d’un siècle de photographie pour explorer l’histoire de Paris.

Circonstances particulières, Histoires, de Christian Caujolle, Actes Sud

Histoires de C Caujolle
Histoires de C Caujolle ©

Une suite de nouvelles qui toutes mettent en scène la photographie et parlent de cet art et des rapports que nous entretenons avec lui sans entrer dans des discours théoriques. Pour la première fois Christian Caujolle aborde son rapport - intime, passionnel, parfois conflictuel -à la photographie par le biais de la fiction.

Circonstances particulières , Souvenirs, Christian Caujolle, Actes sud

Souvenirs C Caujolle
Souvenirs C Caujolle ©

.

Christian Caujolle nous livre ici trente-quatre Souvenirs de ce parcours qu'il n'est pas exagéré de qualifier d'amoureux, images repères, célèbres ou presque secrètes, dont il fouille le cadre et dévoile le hors-champ pour nous inviter - sommation nécessaire - à ouvrir les yeux, et le dialogue. Ni théoricien ni photographe, Christian Caujolle est d'abord, tout entier et passionnément, un regard sur la photographie contemporaine. L'un des plus pertinents, l'un des plus respectés, aussi.

Café Lehmitz , Anders Petersen, Schirmer Mosel

Café Lehmitz
Café Lehmitz ©

Ce livre fut un véritable séisme, le résultat d’une immersion de trois années dans un café réunissant des marginaux. Une photo émotionnelle qui réhabilitait ces gens mis à la marge de la société. C’est à mes yeux un livre essentiel. Il montre cette tendresse infinie de ces gens qu’on ne regarde pas ou que l’on juge mal. Je suis très attaché à respecter la part d’humanité en chacun.

C. Caujolle

Ce livre a été réédité en France dans les années 70 sous le titre Le bistrot d'Hambourg, chez Contrejour.

Portfolio de Mak Remissa Left 3 days

philong Sovan série left 3 days
philong Sovan série left 3 days ©

Edition limité à treize exemplaires numérotés et comportant un jeu de huit photographies.

Proposé par l'Atelier Alban Chassagne/ Florent Fajole & Nicolas Peyre éditeurs

Contact: florent_fajole@yahoo.fr+33 (0)7 81 67 96 92

Portfolio de Philong Sovan In the City by Night_ Une ville, la nuit _

Edition limité à douze exemplaires numérotés et comportant un jeu de six photographies signées.

Accompagné d'un texte de C Caujolle: Fou de lumière

Proposé par l'Atelier Alban Chassagne/ Florent Fajole & Nicolas Peyre éditeurs

Contact: florent_fajole@yahoo.fr+33 (0)7 81 67 96 92

Les liens

L'oeil de la photographie

Regardez Voir sur Facebook

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.