Gérard Rondeau a parcouru la Marne et le monde. "Rien que la terre" est une grande exposition qui vous emmène à Chalons-en Champagne, à Dormans, en passant par Aÿ-Champagne et Reims. Dans chaque ville, des paysages, des évocations de la guerre, des architectures et des portraits. Un hommage à un artiste rare.

La marne
La marne © Gérard Rondeau

Gérard Rondeau nous a quittés le 13 septembre 2016. Le parcours photographique proposé dans la Marne est un beau vagabondage dans un territoire qui l'a vu naître et qu'il a arpenté avec son appareil photo. Il était quelquefois accompagné dans ses marches par son ami Jean-Paul Kauffmann, journaliste et écrivain qui évoque leur complicité et son admiration pour l’œuvre de Gérard Rondeau : "Quand nous remontions ensemble la Marne, avant de photographier, il prenait soin d'abord d'ausculter les sons, la résonance de l'air."

N'a t-il pas réalisé la plus belle image acoustique qui soit : un vol d'étourneaux au dessus de la cathédrale de Reims. Il en a saisi le bruit, l'onde explosive qui éclate dans le ciel.

Reims, la cathédrale (1989)
Reims, la cathédrale (1989) / Gérard Rondeau

Gérard Rondeau photographie les traces de la guerre, ici, en France, à Sarajevo. Il questionne la place du regard dans le paysage. 

Gérard rondeau, Le silence et rien alentours, Sarajevo, 1994
Gérard rondeau, Le silence et rien alentours, Sarajevo, 1994 / Courtesy Baudoin Lebon

Il réalise pendant 20 ans des portraits d'écrivains, d'artistes pour le journal Le Monde

Cabu, Chalons-sur-Marne - 1986
Cabu, Chalons-sur-Marne - 1986 / Gérard Rondeau

... ou l'on est un court instant très proche de quelqu'un qu'on ne reverra peut-être plus

Les architectures envisagées par son œil sont inoubliables.

Les fantômes du chemin des dames (2003)
Les fantômes du chemin des dames (2003) / Gérard Rondeau

Une photo, c'est un choix. Ce choix ne se fait pas après collecte, il existe sur l'instant. C'est ce moment précieux ou vous avez l sentiment que la scène que vous avez devant les yeux vous appartient. Que chaque chose est à sa place, que les valeurs de gris, de noir, s’équilibrent, que les lignes rencontrent cet arrière plan que vous attendiez et que vous êtes le seul à vous approprier cet instant qui disparaîtra dans la seconde suivante.

Aller + loin

VOIR | L'exposition "Gérard Rondeau - Rien que la terre" - De la Marne au Monde - A Châlons en Champagne, Dormans, Aÿ Champagne et Reims - Du 15 septembre au 30 novembre

Les invités
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.