rithy panh
rithy panh © MaxPPP

Rescapé des camps de travail des khmers rouges dans lesquels il perdit ses parents et une partie de sa famille, le cinéaste cambodgien Rithy Panh raconte le conflit des khmers rouges dans ses films... Il a reçu le prix "Un certain regard" à Cannes pour son dernier film "L'Image manquante", qui poursuit son travail documentaire et autobiographique sur le régime de Pol Pot. Actuellement programmé au Festival International du Film de la Rochelle (28 juin - 8 juillet), il est ce soir l'invité d'Eva Bester pour nous livrer ses remèdes à la mélancolie.

Pêle-mêle :

- L’indispensable Pierre Desproges et ses quelques Minute[s] nécessaire[s] de monsieur Cyclopède :

« Maîtrisons un escargot forcené », (14/12/1982)

« Voyons si sainte Blandine est cancérigène » , (23/03/1983)

- Le poème « Evénements » , de Jacques Prévert , recueil Paroles in Œuvres complètes , La Pléiade, Gallimard

- Les cigares de Saint Domingue

-Des films :

De l’eau tiède sous un pont rouge , Imamura, 2001

Les films du réalisateur néerlandais Joris Ivens, et notamment son dernier long-métrage :Une histoire de vent , 1988

La filmographie de Tarkovski, et particulièrement :

L’enfance d’Ivan , 1962

Andreï Roublev , 1969

Nosthalgia , 1983

… mais aussi les navets américains ou les documentaires en noir et blanc !

- Les peintures de Manet ,Monet, Van Gogh, Chagall

- Une musique : « Here comes the sun » , des Beatles

- Un paysage : Ream (Cambodge)

- Des citations :

« Ne t’inquiète pas de ce qui va t’arriver car il t’arrive déjà. Es-tu prêt pour l’éternité ? »

(inspiré de Lao Tseu)

Et la citation personnelle de Rithy Panh : « S’il y a des problèmes à résoudre, cela veut dire que tu es vivant, alors on y va ! »

Pour se laisser aller au spleen : « O solitude » , d’Henri Purcell, chanté par Alfred Deller, Music for a while , Harmonia Mundi, 2008

La gourmandise d’Eva Bester :

Videodrome , de David Cronenberg, 1983

Les liens

Le festival international du film de La Rochelle

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.