Amis ! Que la plaine est calme après la tempête ! De retour sur notre île, face à la mer, nous contemplons l'horizon. Il faut apprendre à voir, nous racontait un sage, non pas voir le réel, mais à travers ses trous, car c'est le chemin que choisit la lumière ! Dans ce moment de solitude choisie, avec un peu de chance - qui sait? - nous connaitrons peut-être un moment de grâce ...

Agnès Jaoui est actrice, scénariste, réalisatrice et chanteuse

Agnès Jaoui
Agnès Jaoui © Radio France

Agnès Jaoui prend des cours de chant au Conservatoire d'art lyrique et étudie l’art dramatique au Cours Florent et à l’Ecole du théâtre des Amandiers , sous la direction de Patrice Chéreau.

En 1987, elle joue au théâtre dans L'Anniversaire d’Harold Pinter, avec son futur compagnon Jean-Pierre Bacri . Ensemble, ils écrivent et interprètent la pièce à succès Cuisine et dépendances , récompensée par quatre Molière et adaptée au cinéma en 1992.

Alain Resnais fait appel à eux pour le scénario du diptyque Smoking /No Smoking , adaptation des Intimate exchanges d’Alan Ayckbourn couronnée par le César du meilleur scénario en 1994.

Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri retrouvent les planches en 1996 avec leur pièce Un Air de famille , adaptée au cinéma par Cédric Klapisch (César 1997 du meilleur scénario).

Le couple retrouve Alain Resnais en 1997 pour On connaît la chanson , récompensé par sept César, dont celui du meilleur second rôle pour Agnès Jaoui. __

Le Goût des autres (2000) marque le passage d’Agnès Jaoui à la réalisation.

Musicienne et chanteuse, son dernier album, "Nostalgias", est sorti fin Octobre 2015.

Les remèdes d'Agnès Jaoui

La préface au dictionnaire de Barthes

« Chantons sous la pluie », Stanley Donen et Gene Kelly

La « Passion selon St Matthieu », l’air de basse « Mache dich mein herz rein », Bach

« I've just seen a face », les Beatles

« La mer », Charles Trenet

Spinoza, la sociologie,la psychologie : tout ce qui permet de prendre du recul et de réfléchir à la condition humaine

Chanter avec « Canto allègre » ou le « Quintet official »

Chanter du classique

Eddy Izzard

« Demain est un autre jour » ( en brésilien, dans la chanson de Chico Buarque)

Bonnard, Vuillard et Matisse

Tous les suds

Les anti dépresseurs, le vin, l'acupuncture, les massages, la barre au sol, être amoureuse

La chose à éviter à tout prix

L"’Adagio" de Samuel Barber

La gourmandise d'Eva Bester

La nouvelle d’Isaac Bachevis Singer : « l’homme qui est revenu » inLe Spinoza de la rue du marché (Folio)

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.