Amis, ça gronde, ça vrombit, c'est exaltant ! La mélancolie s'en va, le ciel redevient azur ! Ecoutons Régis Jauffret nous parler sens de la vie, femmes desespérées, physiologie du goût et visage énigmatique de Pierrot. Alice, vous savez, est passée derrière le miroir. "Mais quand même ! " s'ecria - t - elle. Et si c'était à refaire?

Régis Jauffret est écrivain

Paris le 06 01 2012. REGIS JAUFFRET POUR LA SORTIE DE SON LIVRE -CLAUSTRIA- SUR L'AFFAIRE FRITEL
Paris le 06 01 2012. REGIS JAUFFRET POUR LA SORTIE DE SON LIVRE -CLAUSTRIA- SUR L'AFFAIRE FRITEL © PHOTOPQR/LE PARISIEN/CAROL AMAR/maxppp

Né à Marseille « ville tragique », en juin 1955, Régis Jauffret commence à écrire très jeune, vers l’âge de 16 ans. Il lit Proust et Zola et s’intéresse à la photographie. Après avoir passé une maîtrise de philosophie à la faculté d’Aix-en-Provence, il s’installe à Paris et écrit pour diverses revues ainsi que pour la radio (entre autres pour la série de fictions les Maîtres du Mystère sur France Inter).

Refusé par plusieurs éditeurs, son premier roman, Seule au milieu d’elle , est finalement remarqué par Philippe Sollers qui décide de le publier chez Denoël (1985). C’est en 1998 avec la publication d’Histoire d’amour chez Verticales, que Régis Jauffret se fait connaître auprès de la critique.

Lecteur de Kafka, Thomas Bernhardt ou Virginia Woolf, Régis Jauffret explore les zones d’ombre de la psyché humaine sur fond de quotidien désenchanté en créant un nouveau type littéraire « entre déprimisme et prose toxique » (Nouvel Obs).

Les remèdes de Régis Jauffret

Physiologie du goût , B. Savarin

Desperate Housewives

Vacation, Go Go's

Sunshine, Peter Hammill

Sunday morning, Velvet

Nietzsche

L'activité sexuelle

Moi

"Quand même." Sarah Bernhardt

Le Coca

Pierrot (anciennement Gilles) de Watteau

Un plateau de télévision

La chose à éviter à tout prix

L'éternel retour. (Nietzsche)

La gourmandise fantôme d'Eva Bester

La moustache invisible de Raoul Duffy d'Aurelius Battaglia (1955), à voir ICI

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.