"A nos amours" de Maurice Pialat, Berlin ou encore "Heroes" de David Bowie...voici quelques-uns des remèdes de notre invité, à écouter sans plus attendre!

Michaël Foessel
Michaël Foessel © Emmanuelle Marchadour

Pour ouvrir cette nouvelle saison de Remède à la mélancolie, nous avons le plaisir de recevoir le philosophe Michaël Foessel !

Titulaire de la chaire de philosophie de l'Ecole Polytechnique, succédant à Alain Finkielkraut, Michaël Foessel s'intéresse, entre autres, aux dérives de la démocratie, au catastrophisme mais aussi à la consolation. Il a signé La Privation de l’intime (Seuil, 2008), Après la fin du monde. Critique de la raison apocalyptique (Seuil, 2012) et, récemment, Le Temps de la consolation (Seuil, 2015). Amoureux de Berlin et de philosophie allemande, il nous livre aujourd'hui ses remèdes à la mélancolie.

Les remèdes de Michaël Foessel

A nos amours, de Maurice Pialat

Kant

Valérie Lemercier et son humour noir

Une citation de Spinoza : "La musique est bonne pour le mélancolique, mauvaise pour l'affligé, pour le sourd en revanche, elle n'est ni bonne ni mauvaise" (Ethique IV)

Gracias a la vida de Mercedes Sosa

Heroes de David Bowie

Villes invisibles d'Italo Calvino

Berlin

Morning sun d'Edward Hopper

Travailler la nuit

La gourmandise d'Eva Bester

Carnets du sous-sol de Dostoïevski (1864)

Programmation musicale

  • Roule, Minuit (Because)
  • 50 ways to leave your lover, Tok Tok Tok (BHM Production)
  • Sunset lover, Petit biscuit (Petit biscuit inc)

Les invités

Les références

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.