"Le Guépard" de Visconti, Paul Valéry, Bob Dylan, un livre de Colette, des prières et un tableau de Berthe Morisot, retrouvez tous les remèdes de notre invitée !

Dominique Bona
Dominique Bona © AFP / Kenzo Tribouillard

Dominique Bona est une écrivaine, membre de l'Académie française depuis 2013. 

Elle a signé, Mes vies secrètes, paru en janvier 2019 chez Gallimard. Dans ce récit intime, elle retrace son parcours de romancière et de biographe

Nombreux ont été ceux qu'elle a fréquentés pour ses recherches : Romain Gary, Berthe Morisot, Gala Dali, Stefan Zweig, Camille Claudel, Colette, et chacune de ses rencontres imaginaires révèle une part d'elle-même.

Les remèdes de Dominique Bona 

  • "Le Guépard" de Luchino Visconti (1963) d'après le roman éponyme de Giuseppe Tomasi di Lampedusa avec l’irrésistible Burt Lancaster
  • Il ne faut surtout visionner pas de films comiques : "On ne soigne de la mélancolie par la mélancolie."
  • La pensée de Paul Valéry, « Mon père le soleil et ma mère la mer m’ont fait l’un très obscur et l’autre non amer »  
  • Le soleil
  • La reprise de la chanson de Michel Sardou, "Je viens du Sud", par la chanteuse Chimène Badi (2005)
  • "Blowing in the wind" de Bob Dylan (1963)
  • Le roman de Colette, "La Naissance du jour" (1928)
  • Les prières récitées avec sa grand-mère puis avec ses petits-enfants
  • "Le Berceau", un tableau de Berthe Morisot peint en 1872, exposé au Musée d'Orsay
  • La marche

La Gourmandise d'Eva Bester :

La notion d’échec dans le « Discours de la méthode » de Descartes (1637)

Programmation musicale : 

  • Étienne Daho, "L'étincelle"
  • Jessica Pratt, "Poly blue"
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.