Terrence Malick, Giotto et "Alice au pays des merveilles"... Voici quelques-uns des remèdes de notre invitée, à redécouvrir !

Anne Dufourmantelle : "La mélancolie est un impossible oubli, elle nous ramène à une origine perdue"
Anne Dufourmantelle : "La mélancolie est un impossible oubli, elle nous ramène à une origine perdue" © Getty / Studio MPM

Ce dimanche nous vous proposons une rediffusion de l'émission du 21 mai 2017, en compagnie de la psychanalyste et docteure en philosophie Anne Dufourmantelle, disparue depuis. 

Les remèdes d'Anne Dufourmantelle

  • La Balade sauvage, film de Terrence Malick (1973)
  • Une psychanalyse réussie
  • Le désir
  • L'art comme philosophie de vie et notamment la musique. Faire de sa vie un art. La choisir.
  • Concerto pour deux violons de Bach
  • "Knockin' on Heaven's door", chanson de Bob Dylan (1973)
  • Élégies de Duino, livre de l'écrivain autrichien Rainer Maria Rilke (1922)
  • De l'avantage d'être en vie, livre de Mathieu Terence (2017)
  • La Danse, tableau de Matisse (1910), la lumière des intérieurs de Bonnard, mais par-dessus tout Giotto
  • Rêver, skier
  • Une page d'Alice au Pays des Merveilles, de Lewis Carroll (1865)
  • L' humour par l'absurde

Chose à éviter à tout prix

Le charme empoisonné du conditionnel passé (j'aurais pu, j'aurais dû, si j'avais...)

Les sirènes de la culpabilité

La gourmandise d'Eva Bester

Le cheval "Hans le Malin"

La programmation musicale :

  • "Fire", de Beth Dippo
  • "Knockin' on Heaven's Door", de Bob Dylan
  • "Omaya (part III)", de Babx et Archie Shepp
Les invités
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.