Tempêtes ! Cataclysmes ! Tohu-bohus ! Pourquoi sans cesse s'abattre sur nous ? Tels les rois mages que nous avons croisés en imagination, la joie, l'enthousiasme et la douceur, sur nos blessure-tendresses , déposent l'or, l'encens et la myrrhe. Sur vos paupières sentez-vous ces baisers?

Jean d'Ormesson est écrivain, journaliste et chroniqueur

Jean d'Ormesson, Grand Prix de l'Académie Française 2014
Jean d'Ormesson, Grand Prix de l'Académie Française 2014 © MaxPPP

Jean d'Ormesson est né à Paris le 16 juin 1925. Son père étant ambassadeur, il vit, dès son plus jeune âge, dans différents pays dont la Bavière, la Roumanie et le Brésil .

Il occupe différents postes à l'UNESCO , participe à la revue de sciences humaines Diogène , et devient directeur duFigaro en 1970. Parallèlement il mène une carrière d'écrivain à succès et en 1971, il est récompensé par le Grand prix du roman de l'Académie française pour La Gloire de l'Empire. Il est élu Académicien le 18 octobre 1973 au fauteuil 12, précédemment occupé par Jules Romains . Il sera d'ailleurs l'un des artisans de l'élection de la première femme académicienne, Marguerite Yourcenar , en 1980. En 2011, il publie La Conversation un essai romanesque sur l'histoire, qui met en scène uneconversation imaginaire entre Bonaparte et son deuxième consul, Jean-Jacques Régis de Cambacérès, un soir de l’hiver 1803-1804. En 2012, pour la première fois au cinéma, il interprète le rôle de François Mitterrand dans Les Saveurs du palais, un film de Christian Vincent avec Catherine Frot.

Son dernier ouvrage, "Je dirai malgré tout que cette vie fut belle" , vient de paraitre chez Gallimard.

Les remèdes de Jean d'Ormesson

"Mon amie Nane" de Paul-Jean Toulet

"L’impossible Monsieur Bébé" de Howard Hawks

"L’eau vive" (Béart)

"Ma plus belle histoire d’amour, c’est vous" (Barbara)

« L’important, c’est de s’en foutre », Pagnol (qui dit cette phrase à Jean d’Ormesson

Le ski

Ma propre bêtise

« Une fois que ma décision est prise, j’hésite longuement », Jules Renard

"Le festin de Babette", Karen Blixen

Un chemin qui descend vers la mer

La gourmandise d'Eva Bester

William Chester Minor (1834-1920), collaborateur assidu (et paranoïaque) de l’Oxford English Dictionnary.

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.