"Certains l'aiment chaud" de Billy Wilder, la méditation, Gene Kelly, Jackie Wilson, les fleurs, les librairies, René Char, Van Gogh, Johann Heinrich Wilhelm Tischbein... Retrouvez tous les remèdes de notre invitée !

L'actrice et réalisatrice Dominique Blanc avec son trophée après avoir reçu le Molière de l'actrice dans un second rôle lors de la cérémonie du 32e prix Molières, à Paris le 21 juin 2020.
L'actrice et réalisatrice Dominique Blanc avec son trophée après avoir reçu le Molière de l'actrice dans un second rôle lors de la cérémonie du 32e prix Molières, à Paris le 21 juin 2020. © AFP / Anne-Christine POUJOULAT

Comédienne et pensionnaire à la Comédie-Française depuis 2016, Dominique Blanc s’oriente, après de brèves études d’architecture, vers sa passion naissante, le théâtre.

À 20 ans, elle fréquente le cours Florent. Patrice Chéreau, touché par sa sensibilité singulière, l’engage pour la première fois dans une pièce d’Henrik Ibsen.

Au cinéma, elle tournera avec des réalisateurs comme Jean-Luc Godard, Régis Wargnier, Claude Sautet, Claude Chabrol, Louis Malle… et jouera au théâtre avec de grands metteurs en scène, Luc Bondy, Jean-Pierre Vincent, Antoine Vitez et surtout Patrice Chéreau.

Sa carrière a été couronnée de nombreux César et Molière.

La mélancolie est un bonheur triste

Les remèdes de Dominique Blanc

  • Certains l'aiment chaud, Billy Wilder (1959)
  • La méditation de pleine conscience
  • Singin'in the rain, Gene Kelly (1952)
  • Reet Petite, Jackie Wilson (1957)
  • Flâner dans les librairies et parcourir les fleuristes à la recherche de nouvelles découvertes
  • La Pléiade, René Char
  • La citation : “Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, "ils"s’habitueront” extraite du poème Rougeur des matinaux du recueil Les Matinaux (1950)
  • La citation : « Nous sommes des météores à gueule de planète. Notre ciel est une veille, notre course une chasse, et notre gibier est une goutte de clarté. Ensemble nous remettrons la Nuit sur ses rails ; et nous irons, tour à tour nous détestant et nous aimant, jusqu’aux étoiles de l’aurore. J’ai cherché dans mon encre ce qui ne pouvait être quêté : la tache pure au-delà de l’écriture souillée. En poésie, devenir c’est réconcilier. Le poète ne dit pas la vérité ; il la vit ; et la vivant, il devient mensonger. Paradoxe des Muses : justesse du poème. Dans le tissu du poème doit se retrouver un nombre égal de tunnels  dérobés, de chambres d’harmonie, en même temps que d’éléments futurs, de havres au soleil, de pistes captieuses et d’existants s’entr’appelant. Le poète est le passeur de tout cela qui forme un ordre. Et un ordre insurgé. » Post-merci, Recherche de la base et du sommet. IV. - René Char (1952)
  • Lecture d'un extrait des Lettres de Van Gogh à son frère Théo
  • La Grande Ombre, Johann Heinrich Wilhelm Tischbein (vers 1805)

La gourmandise d'Eva Bester

Une légende sur "Le mythe de la démonstration algébrique de l’existence de Dieu" par Euler à Diderot, lors d'une rencontre en 1774

La programmation musicale

  • François and The Atlas Mountains - Apocalypse à Ipsos (2017) (Album Solide Mirage)
  • Jackie Wilson - Reet Petite (1957) (Album Jackie Wilson)
  • The Limiñanas - Istanbul is sleepy (2017) (Album Shadow People)

Première diffusion de cette émission le 26 novembre 2017

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.