Ce dimanche, Arthur Harari nous parlera, entre autres choses, d'amitié, de Stevenson, de Raimu et de Jacques Tardi.

arthur Harari
arthur Harari © Radio France / Tom Harari

Né à Paris en 1981, Arthur Harari a fait des études de cinéma à l’Université.

Il réalise plusieurs courts et moyens-métrages, dont "La Main sur la gueule " en 2008 et "Peine perdue " en 2013.

Son premier long métrage, "Diamant noir " est actuellement en salles.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les remèdes d'Arthur Harari

"Essais sur l'art de la fiction", Robert Louis Stevenson

"Confidences pour confidences", Pascal Thomas

"Country air", les Beach boys

"Final moments of the universe", Richard Dawson

L'amitié

Tourner un film

Manger avec des gens

Faire l'amour

La série "Silicon Valley", spécialement T.J. Miller

« Je peux mesurer aujourd'hui la reconnaissance que nous devons à la lampe magique qui rallume les génies éteints, qui refait danser les danseuses mortes, et qui rend à notre tendresse le sourire des amis perdus.» Pagnol au moment de la mort de Raimu.

"120 rue de la Gare" Tardi/Léo Malet

La gourmandise d'Eva Bester

« Pourquoi notre futur dépend des bibliothèques, de la lecture et de l’imagination » de Neil Gaiman, à lire ICI.

Les références
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.