Les répliques cultes du père noël est une ordure, (deux Françoise) Hardy et Sagan, des mémés dans les orties... Voici quelques-uns des remèdes de notre invitée !

Juliette Armanet sera en concert à l'Olympia de Paris en mars 2018
Juliette Armanet sera en concert à l'Olympia de Paris en mars 2018 © AFP / Julien Paquin / Hans Lucas

C'est à Lille que Juliette Armanet voit le jour avant de grandir en banlieue parisienne. Passionnée de piano comme ses parents, elle écoute énormément de musique et passe elle-même derrière l'instrument, étudiant le piano classique avant d'abandonner à l'âge de onze ans, ce qu'elle avouera par la suite regretter. Mais l'adolescence lui permet de découvrir les albums de Véronique Sanson, William Sheller, Alain Bashung, Barbara ou encore Alain Souchon. Le déclic s'opère et la jeune fille décide bientôt de composer ses propres chansons. Mêlant la chanson à l'electro, elle se fait remarquer dès l'année 2014, alors qu'elle a entre-temps embrassé la carrière de journaliste, avec un premier morceau qui attire rapidement l'attention des professionnels, « L'Amour en solitaire ». Logiquement, un EP de quatre titres suit en 2014, intitulé Cavalier Seule, précédant l’album Petite amie qui sort en avril 2017.

Les remèdes de Juliette Armanet 

  • le père noël est une ordure, Jean Marie Poiré
  • Se déguiser 
  • Bonjour Tristesse, Françoise Sagan 
  • Première rencontre, Françoise Hardy  
  • Kiss, Prince
  • l’idée qu’il y a une ressource inépuisable dans la faculté à s’émerveiller du monde et des gens
  • Une œuvre de Théo Mercier 

La gourmandise d'Eva Bester 

Addiction et spiritualité, Jacques Besson 

La programmation musicale 

  • Juliette Armanet, Cavalier seule
  • Superorganism, Something for your mind
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.