Comédien, écrivain, metteur en scène et scénographe d’exposition, Michel Albertini a joué dans de nombreux films, notamment sous la direction de R.W. Fassbinder, d’Henri Verneuil et de Claude Sautet.

Lauréat « Villa Médicis », il est l'auteur de plusieurs romans parmi lesquels La Merdicole , récit truculent sur son enfance marseillaise qu’il a mis en scène à la Comédie Française. En 2012, il publiait L’Enfant sale chez D’Ores et déjà.

Il a joué dernièrement Bleu Conrad mis en scène par Jean Yves Lazennec en compagnie du groupe Corse Barbara Furtuna et Sangre del Alma, un spectacle flamenco avec Lori La Armenia et Dimitri Puyalte.

Il travaille actuellement à la réalisation du « Palazzu Napoleone », musée de Bocognano en Corse.

La télévision a diffusé dernièrement Mission sacrée de Daniel Vigne, et Les anonymes de Pierre Schoeller.

Michel Albertini
Michel Albertini © Michel Albertini

Les remèdes de Michel Albertini

Le poèteLouis Aragon , Les yeux et la mémoire, Chant II, « Que la vie en vaut la peine »,__ 1954

Le groupe de musique corse Barbara Furtuna - vous avez entendu « Quandu Volte »

Un lieu : le « Palazzu Napoleone » dans le village de Bocognano en Corse

Une recette :

Des joues de lotte revenues à la poêle à l’huile de noix, accompagnées d’escalopes de foie-gras et de champignons poêlés (à accompagner d’un Clos Landry bien frais)

Dénicher quelques merveilles dans les brocantes

Embrasser les filles

Sacha Guitry , et notamment son film Le mot de Cambronne , adapté de la pièce de théâtre du même nom (1937)

Pierre Dac et Francis Blanche – vous avez entendu l’extrait de la « Recette de cuisine du Water Pudding »

Une idée anti-spleen : se rêver en Luis Mariano

Les photographies dePaolo Barzman

Rouler en vieille Mercedes , une femme à ses côtés, en écoutant « Chanson pour Nina » de Tino Rossi

Ca lui donne des frissons

« Les feuilles mortes » (paroles de Prévert, musique de Kosma), dans l’interprétation qu’en offre le contre-ténor Philippe Jaroussky avec l’Orchestre National de France

La gourmandise d’Eva Bester

Mémoires d’une fripouille , autobiographie de George Sanders [1960], PUF, 2004

Les liens

Le site de Paolo Barzman

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.