Amis, si votre coeur est lourd, c'est promis, ce ne le sera pas toujours. Mais la vie est absurde, me direz-vous. Tendrement absurde, ajoutons-nous. Nous avons le droit d'inventer qui nous sommes, alors racontons-nous de belles histoires ! Célébrons nos hystéries intérieures ! Car enfin, mais oui : exister doit être un triomphe.

Marina Foïs est actrice

Laurent Lafitte, Marina Foïs, dans le film "Papa ou maman"
Laurent Lafitte, Marina Foïs, dans le film "Papa ou maman" © Thibault Grabherr

Elle découvre à 16 ans, sa passion pour la comédie en jouant dans L'École des femmes . Elle intègre la troupe comique "The Royal Imperial Green Rabbit Company", rebaptisée "Les Robins des Bois ". Remarqués par Dominique Farrugia en 1996, Marina et la troupe jouent quotidiennement en direct sur la chaîne Comédie, dans La Grosse Émission , pendant deux ans. Pendant cette période, la comédienne coécrit de nombreux sketchs avec Pierre-François Martin-Laval. Elle apparaît pour la première fois au cinéma dans le filmCasque bleu de Gérard Jugnot. A partir de 2001, elle se consacre de plus en plus au cinéma et devient l’une des actrices les plus productives.

Jusqu'au 16 Octobre, on peut la voir tous les soirs sur la scène du Théâtre du Rond-Point dans Démons , pièce de Lars Noren mise en scène par Marcial Di Fonzo Bo.

Les remèdes de Marina Foïs

"Vernon Subutex", Virginie Despentes

Sacha Baron Cohen dans le film "Borat"

"Wiplash", film de Damien Chazelle

"Back to black", Amy Winehouse

Achèter des habits

Vincent Lacoste

"Une araignée", Le blédard (un YouTubeur)

"L'humour, cette façon habile et entièrement satisfaisante de désamorcer le réel au moment même où il va vous tomber dessus." Romain Gary, "La Promesse de l'aube"

Le spritz

Le "Sticky Rice mango"

Le "Shabu Shabu" (fondue japonaise)

Antoine d'Agata

Nicolas de Staël

Naples, Syracusa, Palerme, Rome, Bangkok

La drogue

L'alcool

La chose à éviter à tout prix

"L'incompris" de Luigi Comencini

La gourmandise d'Eva Bester

« Dynamisme d’un chien en laisse » de Giacomo Balla (1912), à contempler ICI

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.